Il est encore question de jambes aujourd'hui, puisque, comme dans le dernier article, il n'y a ni robe ni jupe pour habiller la Poulette :)

Et cette fois-ci, je vous parle d'un pantalon. Je ne lui en ai pas acheté, cet hiver : l'an passé, elle avait très peu porté les deux que j'avais mis dans sa garde-robe, et j'ai cette-fois misé sur les leggings et treggings (ou jegging, hein, je ne sais plus trop...)

Mais l'an dernier, je m'étais arrêtée sur le patron Eleonore, que j'ai déjà cité plusieurs fois en vous parlant de patrons pour femme. Apparemment, le patron a été crée par la maman pour sa fille, qui réclamait des "jeans à enfiler". J'ai réalisé que ma fille à moi devait ressembler à cette petite fille-là, parce que les legging, tregging, jegging et toute leur famille passent bien mieux que les jeans. J'ai donc acheté ce patron de jean à enfiler, dont je vous ai parlé ici, montré un aperçu sur Instagram , et présenté plus en détail ma version par là

IMG_0094

DSC_1546

IMG_0095

DSC_1545

IMG_2716

 

Les couleurs les plus fiables pour les gros plan sont celles de la poche ci-dessus.

DSC_0442

DSC_0441

Patrons : Eleonore, de Jalie (pantalon 3461)
Taille : taille i 
Matériel : denim stretch Rijs Textiles ; fil à surpiqûres gris

 

- Chronologiquement, le premier Eleonore que j'avais cousu était celui pour ma fille. Cela m'avait permis de voir un peu quel était le montage avant d'en venir au mien.

- Le patron demande un tissu d'élasticité 20% : comme pour le legging montré dans cet article, j'ai voulu tester le denim stretch proposé chez Rijs Textiles. Et au pire, s'il n'avait pas eu la bonne élasticité, un denim n'est jamais tellement perdu. Au final, l'élasticité était la bonne. J'aurai peut-être juste à redire sur le bleu de ce denim, parce que je les préfère en général plus clairs ou plus foncés. Et puis finalement, surpiqué avec ce fil gris, cela s'accorde, et je m'y suis habituée (le fil paraît blanc, mais il est bien gris).

- J'ai choisi la taille i, qui correspond à une stature de 115 cm. Les autres mensurations étaient un peu plus grandes que celles de ma fille, mais elle fait bien cette taille-là, et j'espère faire durer le pantalon...

- Le patron comprend une fausse braguette, de fausses poches avant, de vraies poches arrière, et une ceinture rapportée sur laquelle l'élastique est cousu, côté intérieur. Il n'y a donc pas de braguette, ceinture montée, etc, mais c'est aussi ce qui en fait un pantalon à enfiler et non pas un pantalon tout court.

- Concernant la ceinture : étant donné le montage de la ceinture, il est difficile de reprendre la longueur de l'élastique si le pantalon est trop grand. J'ai donc préventivement mesuré sur ma fille, constaté qu'il fallait ressérer la taille, et modifié le montage en insérant un élastique dans la coulisse de la ceinture. L'inconvénient étant qu'il est flottant (l'élastique) et qu'il se vrille un peu.

- J'ai cousu autant que possible à la surjeteuse, et surpiqué comme indiqué (en rajoutant une petite décoration sur les poches).

- La Poulette a accepté le pantalon, mais en râlant un peu. Elle a notamment commencé par le retrousser toute la journée, car, comme il est non slim, on ne << voyait pas ses pieds >>... J'en ai déduit que slim, cela passerait mieux, et à vrai dire, je sentais que je trouverais cela plus joli aussi (soit c'est son style, soit c'est l'habitude de cette mode-là). J'ai donc décousu et repris le bas des jambes, au final j'ai dû enlever 5 cm à la circonférence. Voici le résultat !

DSC_0005

DSC_0011

DSC_0012

IMG_0103

DSC_0017

DSC_0010

Patrons : Eleonore, de Jalie (pantalon 3461); porté avec le cardigan Aster cousu il y a longtemps, bientôt trop petit, et présenté ici.
Taille : ???????
Matériel : denim stretch Rijs Textiles ; fil à surpiqûres gris 

- Par contre, le pantalon était largement surpiqué. Et pour une modification de ce type, sur un vêtement d'enfant, qui ne sera pas le plus porté de la saison, qui ne sera pas non plus un vêtement d'apparât, j'ai fait simple et je ne me suis pas donné les moyens de refaire les surpiqûres à l'identique... Je ne le vois plus, et je suppose que ça ne se voit plus !

- Ce patron est à refaire sans aucun doute ! J'ai encore dans mon stock un coupon extensible rose et blanc et à fleurs, à mon avis je vais faire mouche, même si c'est un pantalon (enfin a priori ^^).

 

Le haut que ma fille porte sur les premières photos du pantalon est un haut Burda Style, que j'avais repéré à sa sortie, et que j'imaginais bien lui faire porter. J'ai aimé le coudre, j'aime les volants, associé au fil argenté de la maille, j'aime la souplesse de la maille... Mais par contre, il tire facilement des fils, et après le premier jour, cela avait déjà commencé. Je vais certainement le laisser vivre sa (courte) vie, jusqu'à ce qu'il ne soit plus présentable ! Je n'ai bizarrement pas tellement à dire dessus, si ce n'est que la maille est très jolie, que les volants sont faits dans un voile de coton avec un motif léger (c'était la doublure ici), et que j'aimerai bien moi aussi un haut confortable avec de petits volants !

IMG_0104

IMG_0097

IMG_0099

IMG_0098

IMG_2772

IMG_0100 

Patron : pull 136 du Burda Style de décembre 2015
Taille : 116
Matériel : maille des Tissus du Chien Vert ; voile de coton Bleu des Vosges

 

Je clôture donc la saison automne-hiver côté petite fille, et vous présenterai bientôt des coutures de printemps.

A dans quelques jours pour le vêtement du mois de mai !