24

dimanche 25 septembre 2016

Trop-Top et Léon

Cela va finir par se voir, que je fais bien plus de projets qu'il n'est raisonnable d'en faire... La tenue d'aujourd'hui est encore un projet que j'avais eu l'été dernier, mais qui n'avait pas abouti... Il faudrait certainement que je me cantonne à projeter ce que je peux réellement faire plutôt que d'imaginer tout un tas de tenues qui habilleraient plusieurs petites filles ! Mais d'une part c'est difficile, et d'autre part c'est une partie du plaisir de la couture ! Arrivez-vous à être plus sérieuses que moi ?

Bref :) Le titre est sans équivoque (pour les initiés !), c'est un ensemble et non une robe qui habille la Poulette aujourd'hui. Et le short est même uni, pas une fleur, pas un pétale, rien du tout... Sauf qu'il est bleu pétant (on doit en être à peu près au bleu Klein), que Trop-Top est fleuri et bien coloré également. 

Les deux tissus utilisés se sont un peu rencontrés par hasard. Le jersey était prévu pour un t-shirt à épaules tombantes, mais pas le Trop-Top, et la gabardine bleue était dans mon stock de tissus-pas-trop-cher-pour-faire-des-toiles. Et puis, je voulais coudre Léon depuis longtemps. On rajoute à tout cela des touches du même bleu dans le jersey, on mélange bien, et hop, après quelques mois de décantation, on obtient cela :

image 078

image 081

image 074

image 071

image 070

image 073

image 075

image 076

image 077

image 079

image 082

image 072

image 083

image 084

image 080

Patrons : Haut Trop-Top version A d'Ivanne Soufflet
          Léon de Papillon et Mandarine
Tailles : 3 ans pour le Trop-Top
          4 ans pour Léon
Matériel : jersey très fin Girl Charlee
           gabardine bleu (presque) Klein (coton ou synthétique, je ne sais plus)
           pressions Kam
           dentelle bleue d'un marché aux puces de couturières

 

  • Pour le haut : pas de problème majeur, mais le jersey étant vraiment fin, la couture était parfois un peu délicate. A l'encolure, j'ai du coup fait un simple surjet retourné vers l'envers. Cela n'a pas évité de petits problèmes avec les surpiqûres, à l'encolure et à l'ourlet.
  • Pas de souci notable pour la couture de Léon. J'y ai pris beaucoup de plaisir !
  • On voit l'élastique dépasser sur certaines photos, il faut dire qu'elles ont été prises dès le premier essayage, je venais à peine de resserer l'élastique :)
  • J'ai manifestement une drôle de préférence en matière de finitions, puisque j'ai choisi de laisser un petit décalage dans la couture du côté, car je n'étais pas motivée à découdre, mais que j'ai préféré coudre la ceinture à la main plutôt que de la surpiquer rapidement... Bon, le décalage ne se voit pas, mais j'aurai pu découdre plusieurs fois le côté pour égaler le temps de couture à la main !
  • Je disais que j'ai aimé coudre le short, je crois que c'est plaisant de travailler une pièce de petite taille, avec de petits éléments techniques qui font que chaque étape est visible et satisfaisante. Le rendu final est vraiment bien, je ressortirai ce patron (cet hiver, j'espère bien !).
  • J'ai rajouté une dentelle au bord des poches, que j'ai appliquée par dessus. Je dois bien aimer cette couleur, car c'était juste la bonne que j'avais dans mon stock. Malheureusement, elle rebique facilement (il y a de la tension dans l'arrondi), il faudrait que je rajoute des points à la main.
  • La Poulette a plutot bien adopté sa tenue, même si ce n'était ni une robe ni une jupe. Et si je veux faire moins flashy, je lui fais porter avec un débardeur blanc (hum... "je lui fais"... ça ressemble à une version idéalisée de la vérité !).
  • Je ne pourrais pas l'habiller qu'avec des tenues aussi colorées, mais je dois dire que j'aime bien cet ensemble. Mon seul regret est qu'elle ne remplisse pas plus le short : la Poulette étant fluette, j'ai cousu la taille 4 ans en me fiant à ses mesures. C'est un regret purement esthétique, parce qu'il est très fonctionnel, mais je trouve que Léon est mieux mis en valeur par un cuissot dodu. A priori il ira encore l'an prochain, nous verrons si le rendu aura évolué !

C'est tout pour aujourd'hui, j'espère que votre week-end est agréable et vous souhaite d'en profiter encore...

A la semaine prochaine !

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 24 septembre 2016

Arum, acte 2

Je me suis motivée au mois d'août à finir ma deuxième version d'Arum. Sachant que ce sera plutôt une toile, la motivation d'en faire un article sans laisser passer plusieurs mois depuis l'acte 1 a quand même aidé :) 
A vrai dire, ça pourrait être une toile portable, le tissu est "normal" et pour faire propre, j'ai tout de même fait les ourlets. Mais ce tissu, pourtant agréablement souple et doux, avec des motifs à mon goût, a des couleurs qui ne me plaisent pas. Je l'avais acheté en solde il y a un ou deux ans, afin de le garder pour faire une toile de quelque chose, le jour venu. Je n'exclus pas qu'un matin, avec un jean, je tente de le porter, mais je sens bien qu'il ne supportera la comparaison avec mes vêtements préférés !

Depuis Noël dernier, je prends des cours de couture de temps à autre. Je compile les questions que je me pose pendant quelques semaines, puis j'y vais avec ma liste. J'ai souvent posé des questions sur l'ajustement des vêtements, et Arum, après la version 1, en a été un des sujets. J'avais le problème des bras trop serrés à résoudre (je rappelle que j'avais fait un ajustement pour petite poitrine qui avait modifié la forme des bras) et j'espérai aussi pouvoir obtenir un rendu plus ajusté à la poitrine. Nous avons donc redessiné les bras, avec plusieurs arrondis plus ou moins creusés à tester au moment de la couture. 

J'ai fait une blouse pour cette deuxième version, car mon coupon était trop court pour la robe. J'ai pu creuser le dessous des bras au maximum de ce qui était dessiné, puis j'ai encore repris la taille. J'ai ajusté celle-ci d'au total 5,2 cm, répartis entre les coutures de côté et les coutures du dos. Je suis arrivée au moment où je sens que ça commence à être serré quand je l'enfile, je ne pense pas pouvoir cintrer beaucoup plus.

Allons-y pour les photos, attention, à mon goût, ça pique les yeux !

image 085

image 087

image 090

image 086

image 093

image 091

image 092

 

Et pour mieux voir le surplus de tissus sous les bras :

image 088

image 089

Patron : Arum, de Deer & Doe
Taille : 40
Matériel : coton imprimé Mondial Tissus
Modification : SBA, côtés redessinés, cintrage à la taille

Au final :

- au niveau des bras, le problème est réglé ; les manches ne remontent pas à chaque mouvement, et je sens qu'il n'y a plus les tensions qui avaient fait déchirer ma première version.

- il y a toujours ce surplus de tissu au-dessus de la poitrine. C'est a priori dû au modèle.

- pour l'ourlet des bras, j'ai fait un ourlet simple, en surjetant le bord et en faisant un seul repli. Je pensais éviter que l'ourlet en question rebique, mais c'est loupé. A étudier...

En regardant les photos j'ai aussi remarqué :

- qu'il faut que je dorme plus, et que vivement que les rhumes et cie passent par ici...

- que ça me pique moins les yeux une fois porté que ce que je pensais. Peut-être que j'essaierai de la porter vraiment, on verra...

- que la manche droite remonte un peu quand même, comme quoi, il faut vraiment que je la porte pour vérifier :)

- qu'il y a beaucoup de plis au dos, et encore, j'ai enlevé les photos en gros plan sur lesquelles c'était plus flagrant. Je vais peut-être tester de reprendre encore les coutures du dos, mais pas uniquement au niveau de la taille. A suivre...

- Je trouve la version blouse intéressante, et je m'y pencherai bien un de ces jours (ce qui signifie 2017, parce que le temps que j'arrive au bout des versions robes que j'ai prévues, sachant que je ferai plein d'autres trucs en même temps...). En dentelle noire, tiens, à porter avec un débardeur à bretelle, un jean et des talons... 2017, j'ai dit...

- Ce que j'aime particulièrement sur ce patron, c'est ce devant sans couture, mais qui épouse (doit épouser) les formes du corps. Je crois que c'est cette simplicité qui me fascine un peu depuis le début. Et puis, ça permet d'utiliser des motifs à grosses fleuuuuuurs !

Mais, il y a un mais, depuis le début le surplus de tissu sous les bras me tracasse. Si avec le bon tissu ce surplus n'est pas forcément laid ni gênant, j'ai envie de tenter une version qui règle cette question. Je reconnais qu'en regardant les photos, cela me paraît peu gênant quand même. Mais maitenant que j'ai mon idée... La version 3 sera donc un mélange d'Arum et d'un patron de robe avec gousset sous les bras... Un peu de travail en perspective pour, disons... allez, octobre me paraît raisonnable (pas l'article, hein, la couture !). Bon, je dis ça, mais en octobre j'ai aussi prévu une veste pour mon fils, alors on verra à quel point j'idéalise mon programme !

A demain, avec de la couture pour petite poulette...

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 18 septembre 2016

C'est pas trop tôt :-) Un p'tit cadeau !

Ouf, j'y suis arrivée, à boucler cet article, tout juste... Nous fêtons les 5 ans de ma puce, ce week-end, alors il y avait pas mal de préparatifs. C'était aussi le premier anniversaire avec des enfants à la maison, pour l'aîné on était toujours allés faire des activtés sportives. Ma Poulette a voulu porter trois robes dans la journée : la robe du matin, la robe de la fête, et la robe du soir... C'est fou ce qu'elle recherche la féminité, les marqueurs qui s'y réfèrent. Les anniversaires de mes enfants restent pour moi des moments marquants, plein d'émotion mais de stress aussi. Cela marque l'année en plus qui vient de s'écouler, ces enfants qui grandissent si vite que cela m'échappe. Cela réveille aussi beaucoup cette crainte de ne pas assez prendre le temps d'être avec eux, de les regarder être, comme si je passais mon temps à m'occuper d'eux sans pour autant être avec...
Bref ! C'est positif, un anniversaire, quand même, hein ! Mais je n'exclus pas que les fêtes aident à en faire passer l'aspect mélancolique :)

Revenons donc au sujet du jour...

J'avais évoqué lors de l'article d'anniversaire de mon blog de petits cadeaux de papier que je voulais confectionner. Je vous l'avais dit, que ce n'était pas gagné ! Manifestement, j'ai du mal à faire autre chose que de la couture, et pourtant je les aime mes jolis papiers !

J'ai fini par y arriver, et je vous propose aujourd'hui de gagner 2 guirlandes et une boîte ; c'est un seul lot, mais je voulais plusieurs éléments pour que la gagnante ou le gagnant puisse y trouver son compte. Il y a une guirlande un peu girly, que je ne renierai pas dans mon bureau, mais qui pourra aller à une fillette, si vous préférez. Il y a une guirlande plus générique, mais qui pourra faire l'affaire dans un univers de garçon, si ce n'est pas pour vous. Et puis aussi une boîte, pour varier les plaisirs. Celle-ci, je l'enverrai à plat, en espérant que vous arriviez à la refermer :) (sinon, je ferai une petite vidéo)

L'idée de ce petit cadeau est juste de signifier un grand merci pour vous qui passez ici, parfois, par hasard, souvent ou à chaque article. Donc merci pour vos visites ! Merci aussi pour les petits mots, les occasions d'échanger sont un plaisir !

 

Voici la première guirlande, un peu girly : elle est faite de nuages en papier blanc, embossés, et d'oiseaux roses d'un côté et taupe de l'autre (en vrai, j'avais envie de rose, mais avec le taupe, ça vous laisse la possibilité de varier). Le matériel est de la marque Stampin'Up, et le découpage des formes a été faite avec ma Silhouette Cameo.

D'habitude je couds les éléments entre eux, mais cette fois-ci, j'ai eu des soucis. Je les ai donc fixés autrement (perles à écraser), vous apercevez le rendu sur les photos 4 et 5. On voit que c'est l'envers, mais je crois que cela reste discret. La guirlande est composée de 5 nuages et de 4 oiseaux, le fil qui les relie est blanc.

image 057

image 058

image 059

image 060

image 061

 

La deuxième est une guirlande d'étoiles et d'éléphants à motifs. Le papier est un papier de scrapbooking un peu épais. Pour les éléphants, un oeil est découpé, ainsi que la forme d'une oreille. Il sont unis sur l'envers.
La guirlande est composée de 5 étoiles et 6 éléphants, le fil qui les relie est blanc. Matériel de mon stock, découpage à la Silhouette Cameo.

image 045

image 046

image 047

image 048

 

Et enfin, la boîte. Ce sont des boîtes similaires que j'avais utilisées pour le baptême de mon aîné. J'avais alors pas mal recherché des types de boîtes en origami avant de trouver celles-ci. Les lignes de découpe et de pli sont imprimées sur l'intérieur de la boîte, et je m'en suis servi pour faire les plis montagnes ou vallées. J'espère que faire le voyage par la poste ne lissera pas trop ces plis, mais en cas de problème, les images ci-dessous vous donneront peut-être des indications ! Quand le papier est déplié, je place mes mains de chaque côté pour repousser le tout vers le centre. En général ça aide les plis à se refaire, et je bloque le tout en poussant un peu sur le centre (photo 6).
La couleur semble un peu plus claire sur les photos, la boîte est bien rose, mais plus foncée.

image 049

image 050

image 055

image 052

image 053

image 054

image 056

J'enverrai la boîte à plat.

image 051

 

Donc voilà, si cela vous plaît, il suffit de laisser un petit commentaire sous cet article, je rappelle que les trois éléments sont un seul lot ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour participer. 

Et... encore MERCI !!
  

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 17 septembre 2016

Un de plus...

L'avantage d'habiter près de la forêt est qu'il est facilement possible de diminuer le risque de ridicule en situation d'auto-portrait. J'avais prévu de commencer en disant que j'avais peut-être moins peur du ridicule que ce que je pensais, mais ce n'était pas tout à fait exact ; le fait est que je choisis des endroits à risque assez faible. 

Cela dit, il vaut parfois mieux ! Cela me permet d'aller au bout d'une lubie :) En l'occurence, la lubie était d'aller en forêt (pas bien loin, 15 minutes de marche mais chemin caillouteux), par presque 30°C, pour photographier une tenue en talons, collants, veste blanche, et chapeau... Et aussi de me changer pour pouvoir photographier une deuxième fois la tenue dans un esprit plus estival, en sandales et sans accessoire...

Bon, je ne suis pas montée en talons, non, je tiens à mes chaussures tout comme à mes chevilles. Mais je suis montée en collants ; que j'ai cachés par un pantalon. J'avais prévu de mettre des sandales de marche, plus faciles à caser dans mon sac à dos pour la partie photos en sandales de ville ; mais je me suis rendue à l'évidence, les collants qui dépassent des sandales de marche c'est tout de même moyen au moment de croiser les voisins dans leur jardin. Alors j'ai tout caché dans des chaussures de marche. Ce qui fait qu'à l'aller, à part le chapeau à la main et le rouge à lèvres, je n'avais presque pas l'air bizarre. Enfin, le chapeau, c'était bizarre quand même :)

Je ne suis pas non plus montée un dimanche, ce qui réduisait le risque de randonneurs aux seuls retraités, ou aux mamans au foyer qui ont comme moi réussi à caser la totalité de leurs rejetons, mais on ne doit pas être nombreuses à vite monter en forêt dans ces cas-là.

Je n'ai croisé presque personne au final ; juste des marcheuses (retraitées) au moment de mes dernières photos. Je m'en suis bien sortie, parce que je me suis changée deux fois au bord du chemin, et je suis bien contente de n'avoir pas été surprise en culotte au milieu des feuilles mortes. Je n'ai même pas filé mes collants dans les ronces ; ni perdu mes clés que je m'étais obstinée à laisser dans la poche de mon pantalon. Alors, question ridicule, je m'en suis plutôt bien sortie, je crois :) 

Par contre (changement de sujet), j'ai vraiment un problème pour faire la mise au point en extérieur ; j'ai fait vraiment beaucoup de photos avant d'arriver à être nette (j'ai fini par faire une mise au point manuelle, en évaluant mon éloignement de l'appareil). 
Bref. Tout ça, c'était juste pour un débardeur, une petite couture de rien du tout... Mais je l'aime bien, et puis, c'était ma lubie, hein ! En tout cas, je me suis amusée, c'est un peu comme un rendez-vous caché avec moi-même :)

Le vêtement que je vous présente, c'est donc le haut, porté sous la veste dans les premières photos, et plus visible dans les suivantes.

image 036

image 037

image 038

image 039

image 040

image 041

image 042

image 043

Patron : modèle 118B du Burda Style d'Octobre 2012.
Taille : 36
Matériel : jersey de viscose acheté chez Bleu des Vosges.
Modifications : suppression des manches
                reprise de 2 ou 3 cm au milieu haut du dos
                reprise d'1 cm envirion sous les bras.


C'est un modèle que j'ai déjà cousu plusieurs fois, et dont j'aime particulièrement le col bénitier. Je l'ai cousu en chaîne et trame comme préconisé ici, puis en jersey ici, ici et ici. J'avais le tissu et le projet depuis l'été dernier, mais c'est le défi col bénitier de Marmotta qui m'a motivée à le rendre prioritaire. Voici la photo que je lui ai envoyée :

Image 005

 

Avec la viscose, il y avait un petit risque que le vêtement soit trop "mou". Mais sans les manches, cela passe... Chaque fois que je le couds en jersey, je coupe la taille 36, et  j'ai à reprendre le haut du dos qui baille. A refaire, je m'aiderai sûrement des conseils de Marmotta, car j'ai eu des soucis pour la finition des emmanchures ; elles sont assez moches, mais le motif cache bien les défauts.
Le patron prévoit que le bas du devant soit dans le biais ; mais je n'avais pas assez de tissu, donc j'ai redressé le tout pour le faire rentrer. Avec du jersey, je ne craignais pas d'être trop serrée.

Je l'ai dit plus haut, je l'aime bien ce haut : le col, les couleurs, les fleurs... Il se porte bien quand il fait chaud ou en association par temps frais ; mes deux autres versions sont d'ailleurs beaucoup portées en mi-saison. Il est certainement un peu plus mou que ce qu'il faudrait, mais je m'en accomode.

Je vous quitte avec une dernière photo, la photo du retour. Je trouve que c'est presque ni vu ni connu, si ce n'est le chapeau, le trépied, et le rouge à lèvres !
A demain, si j'y arrive...

  image 044

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 11 septembre 2016

Shandiin

Le tissu du vêtement d'aujourd'hui, je l'ai depuis assez longtemps. Je l'avais acheté au premier marché aux tissus que j'avais fait, il y a bien 3 ans à mon avis. C'est un tissu japonais que j'aime beaucoup, pour lequel j'avais a priori prévu une robe longue (de petite fille), mais sans cesse repoussé le projet (en y repensant, je n'en avais peut-être pas assez pour une robe longue, en fait).

image 035

image 031

image 032

image 034

 

Cette année, j'ai fini par me dire qu'il irait très bien avec un patron qui me faisait de l'oeil depuis 2 ou 3 ans, Shandiin de Lou Bee Clothing. J'aime bien sa forme simple, l'ouverture au dos, et la version boutonnée me plaît particulièrement.

image 027

image 016

image 029

image 028

image 023

 image 015

Patron : Shandiin de Lou Bee Clothing
Taille : largeur 3 ans, longueur 4 ans
Matériel : coton japonais acheté au marché au tissu de Fribourg

- J'ai choisi la taille 3 ans mais gardé les longueurs 4 ans, selon les mesures de ma fille. C'était ce qu'il fallait, notamment pour espérer pouvoir la mettre à nouveau l'été prochain.

- Par contre elle est du coup un peu grande, et les bretelles un peu longues. J'aurai pu coudre un peu celles-ci pour remonter le tout, mais je n'ai pas pris le temps de le faire... Et à bien regarder la largeur, cette tunique ira peut-être encore dans deux ans, comme un débardeur.

- En tissu, j'avais juste ce qu'il fallait. J'ai un peu jonglé pour faire tout rentrer, je crois même que j'avais un peu modifié la forme du bas pour utiliser au mieux le motif. Pas de raccord possible, mais au final j'ai limité les dégats, les deux personnages se suivent correctement au niveau de la patte de boutonnage. 

- J'ai posé des pressions à jersey sur le devant, je voulais n'avoir qu'un petit cercle de métal (bon, depuis cette semaine, il paraîtrait que les boutons "lui font froid"...!)

- L'empiècement du dos est doublé, les emmanchures sont bordées de biais, mais les autres finitions (ourlet et devant) se font avec une parementure.

- Par rapport à l'idée que j'en avais avant d'acheter le patron, il faut avoir bien en tête que la version tunique est vraiment tunique et pas robe (il y a aussi une version débardeur proposée). Auprès de ma fille, ça a été un point assez négatif, si bien qu'elle ne met la tunique que lorsque c'est legging obligatoire, en l'occurence pour des sorties un peu sportives...

Je trouve d'ailleurs cela dommmage, car je l'aime bien cette tunique ! J'aime énormément ce tissu, la matière est bien (il y a un léger plumetis), et bien sûr, le motif est vraiement joli.
J'aime aussi le modèle, et toujours autant maintenant que je l'ai cousu. Je garde ma préférence pour la version avec boutons, même pour un motif comme le mien je trouve que cela rythme bien la tunique. Et le montage a été agréable : cette parementure donne un résultat propre, et j'aime le fait de ne pas avoir de surpiqûre sur l'avant. Bref, un modèle de plus à refaire !

Bonne semaine à vous et à la semaine prochaine, avec un petit cadeau...

  

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


samedi 10 septembre 2016

Nuit étoilée

Au Marché aux tissus de Strasbourg, au printemps dernier, je recherchais entre autres un tissu pour faire un pyjama à ma puce. J'ai trouvé un jersey blanc à étoiles noires plutôt sympa. Mais de retour à la maison, alors que l'aîné remarquait la différence entre ce que j'avais acheté pour lui et pour elle, j'ai réalisé que ces étoiles étaient mixtes, d'autant plus pour un pyjama. Je n'en avais qu'un mètre, mais l'idée de l'utiliser pour les trois m'a beaucoup plu. Et puis, en faire un t-shirt pour le grand, une petite robe pour la moyenne et un legging pour le petit, ça pouvait passer. C'est donc ce que j'ai fait :-) 

C'étaient de petites coutures rapides, mais majoritairement satisfaisantes, et une fois les trois pièces cousues je les ai laissées (sans exagérer) au moins une semaine côte à côte pour apprécier le travail fini ; d'autant que j'avais enfin réussi à me réconcillier avc ma recouvreuse, qui m'a servi pour les ourlets, pour la toute première fois avec succès (sachant que je la possède depuis bien deux ans, quand même...)... Je peux vous dire que je les ai longuement regardées, ces lignes de points réguliers !

image 030

 

Pour le tout "petit", j'ai utilisé le patron Winter PJ's de Peek-a-boo Patterns. Je l'avais déjà utilisé pour les pyjamas de mes aînés il y a longtemps. Je n'ai fait qu'un bas, il le porte avec un body en général.

image 025

image 019

Patron : Winter PJ's de Peek-a-boo Patterns
Taille : 2 ans
Matériel : jersey étoilé du Marché aux tissus de Strasbourg
           bord côte noir à fines côtes

Pour la miss, j'ai repris le patron La Robette, de Her Little World. Il consomme peu de tissu, et convient parfaitement pour une petite robe de nuit estivale. J'ai réutilisé la même taille que ce que j'avais cousu l'an dernier, en rallongeant, mais aussi en apportant deux petites modifications : j'ai fait des bretelles réglables (comme pour la lingerie), et j'ai repris l'encolure avant, pour la rendre moins creuse.

image 026

image 022

image 020

image 021

Patron : La Robette, de Her Little World
Taille : 4 ans
Matériel : jersey étoilé du Marché aux tissus de Strasbourg ; biais maison ;
           anneaux de soutien-gorge
 
Modifications : rallongé ; devant moins échancré

Et pour le grand, pour ne pas consommer trop de tissu, j'ai fait un t-shirt à manches raglan, avec uniquement le devant étoilé. J'ai utilisé le patron Recess raglan, de See kate Sew, que j'avais déjà utilisé plusieurs fois (ici, ici, et ici). Mais je ne suis pas sûre de l'utiliser encore à l'avenir ; l'encolure était bien trop près du cou, ce n'était pas joli. J'ai donc décousu la bande d'encolure, et repris la chose. En plus j'avais utilisé un bord côte dont le rendu ne me plaisait pas, je l'ai donc remplacé par une bande de jersey du t-shirt. Evidemment, je l'ai coupée trop courte, cette bande, donc l'encolure fronce un peu. Je n'ai pas décousu une deuxième fois, j'étais énervée et dans ces cas, la motivation n'y est pas :)
En y repensant, l'encolure était parfois trop près du cou déjà les autres fois, alors je fouillerai dans mes Ottobre la prochaine fois que je veux un raglan. 

image 024

image 018

image 017

Patron : T-shirt Recess raglan, de See kate Sew
Taille : 8 ans
Matériel : jersey étoilé du Marché aux tissus de Strasbourg
           jersey coton-élasthanne noir, même provenance.
Modifications : encolure élargie de quelques millimètres.

 

image 033

 

Voilà pour ma petite brochette ! Je vous dis à demain, avec de la couture fillette.

  

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 4 septembre 2016

Dans mon jardin...


Un de mes critères importants, lorsque nous avons choisi où nous installer et trouver une maison, était de pouvoir être dans la nature et avoir un jardin. C'est ainsi que j'ai grandi, et que je m'épanouis.

Je me plais à penser que notre jardin sera un jour plein de recoins, de jolies plantes, qu'à chaque moment de l'année seront présents des éléments qui le rendent beau. Il est pour l'instant loin d'être comme je le voudrais, les dernières années ayant été plutôt consacrées à concevoir des enfants qu'un jardin. Mais cela n'empêche pas la présence de petites choses qui me réjouissent le coeur.

Les cosmos, nouveaux arrivées cette année ; les aromatiques, que je laisse monter partiellement en fleurs ; nos récoltes de fruits, cet été ce sont les mirabelles qui ont bien réussi ; les hortensias, dont la couleur évolue au cours des mois pour mon plus grand plaisir...

 

Image 008

Image 009

Image 014

Image 013

Image 012

Image 010

Image 011

Bonne semaine à tous...

  

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 septembre 2016

Sally

Cela me fait un peu bizarre, de me rassoir devant l'ordinateur pour écrire... Je pensais faire une pause, le temps des vacances à 5, mais finalement, une fois le rythme coupé, je ne l'ai pas remis en route. Et puis il faut dire que les créneaux couture sont moins fréquents l'été, alors les soirées ces dernières semaines ont souvent servi à la couture (enfin, pour être honnête, beaucoup aussi au tricot et aux séries, l'un étant un prétexte pour l'autre :) )

Mais revenons au sujet du jour, la couture ! Je recommence en douceur avec une robe de fillette ; j'avais envisagé de faire un article complet pour les vêtements d'été de ma fille, mais je n'y serai pas arrivée pour ce week-end.

Il y a des coutures que je savoure étape par étape, car les éléments techniques sont satisfaisants, que le rendu final a un côté abouti.
Mais il y en a d'autres, comme la robe d'aujourd'hui, qui pendant la couture, me rendent nerveuse et insatisfaite du rendu approximatif que j'obtiens, par la faute du patron et/ou la mienne. Néanmoins, cette petite robe -- dont je me disais que je devrai la découdre et recoudre pour vraiment l'apprécier, sans m'y être décidée parce que d'abord je n'aime pas cela, et qu'en plus je craignais de faire des dégâts -- cette petite robe, donc, une fois portée, s'est révélée en valoir tout à fait la peine. Elle a prit vie, a été pleinement adoptée par ma fille, et moi je les ai trouvées vraiment assorties toutes les deux. Je ne sais pas trop ce que vous verrez en regardant les photos. Moi, avec beaucoup de subjectivité, quand je les vois "en vrai", j'y vois de la poésie, j'y vois une petite fille qui aime se sentir belle, porter des robes, être pieds nus et sans legging. J'y vois aussi un patron assez simple mais qui fait le job, et qui fera vivre l'an prochain deux imprimés de mon stock, dont l'usage a été repoussé au fil des ans. En espérant tout de même, que je ne regrette pas cet imprimé-là, qui lui va si bien !

image 001

image 004

image 005

image 002

 image 003

Patron : robe Sally de Very Shannon
Taille : largeur 3 ans, longueur du corsage 5 ans.
Matériel : double gaze Pocho de Nani Iro, acheté je ne sais plus où,
           sur Etsy je pense.

           voile de coton noir pour la doublure

 

Et pour rentrer un peu plus dans les détails :

- j'ai choisi la taille 3 ans, correspondant à son tour de poitrine. Mais ma fille n'est pas petite, alors j'ai gardé les longueurs du 5 ans. Enfin, je les ai gardées pour le corsage de la robe, car je manquais de tissu pour faire la longueur 5 ans pour la jupe. Cela se voit, je trouve : pour une petite robe d'été, cela allait quand même, mais quelques centimètres de plus auraient été pratiques pour toutes les activités hors de notre jardin...

- je n'ai pas aimé la procédure proposée pour coudre le corsage : une ouverture est gardée dans l'emmanchure pour  le retourner, il faut donc pré-plier la marge de couture au fer à repasser, et surpiquer quand tout est sur l'endroit pour refermer l'ouverture. Mais puisque l'on est dans un arrondi, j'ai trouvé cela malaisé, et imprécis. Je me suis agaçée, et j'ai poursuivi quand même, avec un rendu plutôt moyen. Je n'ai donc pris le temps de faire des photos de près, il y certains endroits que j'assume moyennement. 
A refaire, je tenterai une autre méthode pour cette étape, même s'il se peut que les méthodes que je connais posent problème dans de si petites bretelles.

- l'autre souci a été, un peu, le tissu lui même : à la fois, la double gaze n'est pas un tissu difficile à coudre, et à la fois, j'ai eu parfois du mal à avoir un rendu net avec un tissage si peu dense.

- l'ourlet au niveau des poches se fait avec plus d'épaisseurs de tissu, c'est là où il est plus difficile d'avoir un rendu plat.

- Je l'ai dit, la robe a tout de suite plu à ma fille. Elle l'a trouvée belle, l'a mise immédiatement sans poser plus de questions. Les poches me plaisent beaucoup, je crois qu'elle plaisent à ma fille même si ce n'est pas une fana de poches. La robe n'a pas de système de fermeture, elle s'enfile comme un t-shirt, et je suppose que c'est un petit plus pour la Poulette.
A l'encolure, au niveau des épaules, il y a normalement un petit effet de pointe que j'ai mal réussi et pas repris (agacée, je vous dis...).

- Je la ferai donc plus d'une fois, en changeant le montage. C'est un modèle de type simple car on a un corsage sans manches + jupe froncée, car le dos et devant sont identiques ; mais l'encolure carrée, les pointes et les grandes poches lui donnent sa personnalité. C'est donc pour moi un patron parfait pour mettre en valeur un imprimé, pour construire une petite garde-robe d'été. Et si comme moi vous avez quelques coupons de Nani Iro pour lesquels vous n'êtes pas sûrs du choix à faire, Sally est parfaite aussi :)

 

Voilà, j'espère que chez vous, de l'autre côté de votre écran, l'été a été agréable, joyeux et épanouissant, voire même reposant ! Et si ce n'est pas le cas, je vous souhaite un meilleur automne...

A demain !

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 24 juillet 2016

Instagram, me voilà...

Je suis un peu réfractaire aux réseaux sociaux. A la connectivité peut-être plus généralement, étant donné que je viens seulement, il y a quelques mois, d'abandonner mon ancestral nokia de 4 cm par 10 cm pour un smartphone (et encore, 1) je l'ai fait en allant à un salon du tissu, pour pouvoir prendre des photos et proposer des coupons à mon mari ; 2) c'est le tout premier smartphone de mon mari) !

Je crois qu'à la fois je me méfie de cette possibilité d'être très connectée (j'aime bien l'idée de protéger un certain isolement/intimité), mais aussi que je me méfie de moi, et de la façon dont je pourrais facilement en devenir dépendante, me connaisant ;)

Cela dit, je comprends l'intérêt et les usages positifs possibles des réseaux sociaux, alors aujourd'hui, je fais un premier pas...

J'ai dit très rapidement la semaine dernière que je m'étais inscrite sur Instagram suite à la sortie du patron Arum de Deer & Doe : j'avais alors envie de voir les premières versions cousues pour être sûre de mon choix avant d'acheter. Cela m'a motivée à faire ce que je n'avais pas eu envie de faire jusque là, me créer un compte. Je n'en ai pas parlé tout de suite, car c'était juste un compte de voyeuse :) Je suis allée régulièrement vérifier le hashtag #ddarum, ce qui au bout d'un mois m'a amenée a acheter le patron (cela dit, c'était peut-être un peu reculer pour mieux sauter !).

Evidemment, je me suis prise au jeu, et consulter Instagram un peu chaque jour est devenu un petit plaisir. Même si bizarrement, je vous en parle maintenant, et je consulte en fait bien plus rarement depuis quelques semaines !

Evidemment aussi, moi qui n'ai pas l'habitude, l'univers des "j'aime" m'a parfois semblé un peu bizarre ! Quand plus de 200 personnes aiment la photo d'un plat au guacamole, j'avoue que ça me pose question :) Surtout, si vous êtes concernée, ne prenez pas mal ce que je dis ! Le lien avec la personne qui publie joue nécessairement un rôle, et je me sens tout à fait capable de le faire aussi un jour. Pour l'instant, les images que "j'ai aimées" étaient en fait des images que j'aurai pû épingler sur un de mes tableaux Pinterest, des images que j'avais bien envie de ne pas perdre.
Les hashtags aussi sont un univers qui me paraît un peu étrange, avec cette façon d'induire une communication par mots-clés ! Mais je m'y ferai, sûrement !
Je suis curieuse de voir si mon comportement évolue au fur et à mesure de l'utilisation de l'application...

J'ai donc eu envie de passer le pas, d'alimenter mon compte de quelques images, et de voir ce que cela donne à l'usage. Je ne sais pas trop ce que j'y mettrai. Pas forcément un lien vers chaque article du blog, a priori. Sûrement quelques étapes de mes moments créatifs qui ne donneraient rien sur le blog. Quelques photos, selon l'humeur. Bref, un peu de moi, d'une autre façon que sur ce blog, mais d'une façon à définir encore. Bon, il ne faut pas se leurrer, il y aura sûrement beaucoup de couture et pas mal de fleurs !

Je ne suis pas sûre d'être technologiquement prête, étant donné que pour ajouter une photo de manière instantanée, il faudra que je pique le téléphone de mon mari. Je ne suis pas sûre non plus d'arriver au bon moment d'Instagram, étant donné que leur mise en place d'un algorithme pour choisir les images qui arrivent en premier dans le fil d'actualités m'agace un peu : je ne suis pas tellement de comptes que cela, mais si on ne regarde pas tous les jours, il y a beaucoup à voir, et maintenant, tout est dans le désordre...

Quoi qu'il en soit, j'y vais, et si le coeur vous en dit, mon compte, c'est par
J'ai eu un peu de mal pour le nom, entre ce que je voulais et ce qui était disponible, mais au final ce sera :

@vingt4_rachel

J'en profite aussi pour partager avec vous certains comptes que j'ai découvert ces derniers mois et qui me plaisent bien. Mes abonnements ne font pas forcément doublon avec les blogs que je suis, mais j'y ai un peu de tout : des comptes artistiques ; des comptes de blogs que je suivais mais qui sont moins actifs ; des comptes commerciaux dont j'ai envie de suivre, au moins un temps, l'actualité ; quelques comptes aussi, juste pour être dépaysée ; des comptes pour l'inspiration, etc.

@helen_dardik

C'est une illustratrice que j'aime beaucoup, et dont j'avais déjà un jour parlé, ici. J'aime son compte car elle y partage régulièrement son travail, et notamment sous forme de vidéo. Je trouve fascinant de la regarder peindre, les enfants aiment aussi !

@thehouseofsew

Un compte qui partage des images très intéressantes de vêtements ou de détails de vêtements. Très inspirant !

@thesematters

C'est un compte sur lequel j'ai dû arriver par ses jolies photos, je crois. Son auteur y partage quelques mots sur sa vie de jeune maman, et d'expatriée russe aux Pays-Bas. J'aime beaucoup la lire et admirer ses photos !

 

Je vous dit maintenant à bientôt, mais pas à la semaine prochaine. Cela commence à sentir les vacances par ici, alors rendez-vous dans deux, trois ou quatre semaines !

Et puis qui sait, d'ici là, j'arriverai peut-être à faire vivre un peu mon compte instagram...

A bientôt !

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 23 juillet 2016

En fleurs...

Il y a bien longtemps, avant les enfants, avant la couture, je passais du temps dans les forêts et les jardins botaniques à photographier des fleurs (je me levais aussi à l'aube pour photographier des grues de chantier, mais ça aussi c'était avant les enfants :) ). Maintenant c'est bien plus rare !

Mais quand cela m'arrive, c'est en général les photos que je trouve réussies que je partage avec vous. Parfois, je n'arrive pas à obtenir une photo satisfaisante selon mes criètres, ou bien encore il m'arrive de trouver mes photos un peu naïves. En général je les garde pour moi, mais je me suis rendue compte que même si j'y trouve à redire, certaines expriment quelque chose de ce que je voulais y mettre. 

Alors aujourd'hui, voici des photos qui expriment de jolis moments de mon mois de juin ; des moments colorés et fleuris ; des moments poétiques parce que quand arrive la floraison, cela me réjouit le coeur (oui, bon, ben, je suis un peu fleur bleue et puis c'est tout !). Bref, si programmer un excursion photo au jardin botanique est devenu bien compliqué, s'échapper dans le jardin quand la lumière est belle est parfois faisable.


Image 007

Image 008

Image 009
Cueillette du jour...

 

Image 006

Image 012
Quand un saccage en règle donne un joli bouquet :)

Image 010

Image 011

 

A demain... Sans couture :( parce que mes ennuis d'ordinateur ne sont pas réglés, et que la gestion des photos est compliquée !

 

Posté par vingt4 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :