Je crois bien que j'ai passé le cap. Depuis un moment, certainement, mais les mois passant cela devient plus visible dans ma garde-robe. Je crois bien que je peux dire maintenant que je me couds mes vêtements. Ce n'est pas une nouveauté, me direz-vous, puisque c'est ce que je vous montre une fois sur deux sur ce blog !! Non, ce n'est pas nouveau, mais cela devient assez définitif. 

Je vais de moins en moins dans les magasins de vêtements, depuis que je couds des vêtements. Et j'ai tout de même beaucoup d'insatisfaction des dernières fois où je l'ai fait.
 Il y a eu le magasin qui vendait beaucoup de tailles uniques, un peu amples, pour aller à plusieurs morphologies. Bon, ben c'est ample, un peu trop au final...
 Il y a eu les mauvais conseils des vendeurs : un pantalon, finalement trop taille basse. Une robe, soit-disant que le 38 allait très bien... oui, sur le coup...
 Il y a tout de même eu les cas intermédiaires, comme cette robe que j'aime beaucoup et que je porte, mais qui finalement en taille M, m'est un peu petite, et qui aurait été moins seyante en taille L... Ben oui, pas de demi-mesure dans le commerce...
 Il y a cette veste blanche, que j'aime beaucoup, et qui elle est plutôt sans défaut (allez, un peu ample, et encore).
 Il y a une vraie réussite, mais c'est du fait-main, une très jolie veste de créateur. 
Il y a aussi l'horrible fiasco des sous-vêtements... Une tentative en 2015, très très mal conseillée alors que ma demande était précise... Une autre tentative en 2016, bien mieux pour le seyant, mais à l'usage, j'ai une carrure trop large pour qu'il soit confortable. C'est d'ailleurs un sujet qui m'a mise en rogne !! Pour vous dire, je tourne sur deux soutien-gorges, modèles identiques, achetés il y a 3 ou 4 ans, et un de secours, confortable, mais qui me fait une poitrine sur-dimensionnée alors que je flotte dedans... Bref, c'est un sujet sur lequel je reviendrai certainement à l'occasion, quand je partirai à la recherche du soutien-gorge (fait-main) parfait...

Mais aujourd'hui, c'est à la recherche du pantalon parfait que je pars...
(pour la formulation, je pense que c'est une inspiration inconsciente du blog d'Isabelle,
ici, qui décline à l'envie son patron de pantalon parfait...)

Parce qu'en effet, si se détourner des commerces pour coudre ses vêtements a de nombreux avantages, l'inconvénient est que si on a besoin de quelque chose, il faut se le coudre. Prendre le temps de se le coudre... Alors que je couds quand même beaucoup selon mon envie. Et que j'ai globalement envie de robes. Evidemment, au bout d'un moment, je commence à avoir besoin de pantalons. De pyjamas. De sous-vêtements. De jupes. De manteaux. De t-shirts. Ce sont donc des domaines auxquels il va falloir que je fasse de la place. Je devrai sûrement alterner les projets plaisir et les projets utiles. 
Evidemment aussi, en attendant, je ne suis pas nue, ou habillée 100% de robes (quoi que...). J'ai bien sûr encore d'anciens vêtements du commerce dont je me sers. Mais pour un certain nombre, plus le temps passe, plus je les porte par défaut. Parce qu'il faut bien s'habiller. Tout en me sentant de moins en moins moi à l'intérieur. C'est une sensation que je n'aime pas, et de moins en moins ! S'habiller en phase avec soi-même apporte quand même beaucoup, je crois !
J'ai cette sensation pour mes manteaux d'hiver, et cela, je m'y attaque cette semaine. C'est aussi beaucoup le cas pour mes pyjamas ; et pourtant j'ai tout ce qu'il faut, il n'y a plus qu'à, en fait... Et pour les pantalons, après avoir trié ma garde-robe, il n'y a quand même plus grand chose qui m'aille et qui soit moi...

Mais pour les pantalons, tout de même, j'avoue une autre réticence dont je vous ai déjà vaguement parlé. Après n°2, j'avais perdu du poids, sans effort, et plus que ce que j'aurai cherché à avoir. Mais j'étais arrivée à un poids qui me convenait bien, que je trouvais confortable et facile à vivre. Evidemment, après n°3, la même magie n'a pas opéré, je n'ai pas retrouvé les mensurations précédentes, et pas (encore ?) mis en oeuvre ce qu'il faut pour y arriver. Mais comme j'avais décidé de me coudre des pantalons et jupes à partir d'un certains cap (en l'occurence, 2 ou 3 kilos de moins que ce que j'ai maintenant, oui je sais, c'est tout à fait jouable...), je me suis obstinée à attendre le bon moment (parce que je n'ai pas envie de devoir recoudre un pantalon après un changement de taille, en fait !). Changement qui ne vient pas, alors pour cesser d'attendre sans rien faire, je commence ici par un petit bout, en listant les patrons de pantalons que je garde dans un coin de l'esprit au fil des mois, dans l'attente de m'y pencher de plus près. J'espère aussi que vous y trouverez quelques éléments intéressants, à mes yeux, trouver son bonheur avec un pantalon est très compliqué !

Parce que, si ma collection de Burda Style est conséquente, c'est un domaine dans lequel elle ne m'aide pas vraiment (contrairement aux vestes et manteaux, j'en avais parlé un jour). J'ai souvent l'impression de revoir les mêmes pantalons cigarette, ou les même pantalons à plis bien trop larges aux fesses. En tout cas pas grand chose qui soit à mon goût. Goût qui est peut-être un peu difficile, à moins qu'il ne soit plutôt indéfini. Par exemple, j'aime mon jean, dont la taille n'est ni trop haute, ni basse, dont la ligne du dos est en "demi-curve" pour ne rien laisser dépasser, dont les jambes sont droites mais pas trop. Au-delà de ça, je ne sais pas trop. Je ne suis pas trop à l'aise avec les slims, sauf dans des bottes ; je ne me vois pas passer le cap des jupes culottes ; je ne suis plus à l'aise dans mes pantalons habillés un peu amples, ils me donnent l'impression d'être hantée par un moi revenu d'outre-tombe (bon pas tant que ça, mais presque ;) !) ; je ne suis pas convaincue par les boyfriends, ni prête à revenir aux bootcut... Bref, c'est pas gagné...

 

Alors voici ma petite collection d'idées, certains tiennent plus la rampe que d'autres, en tout cas pour être le premier... Certains sont plus décontractés que d'autres, l'air de rien c'est assez varié :)

Je commence par ceux font la course en tête dans mes projets pour l'instant :

 

Le pantalon Eléonore de Jalie :

 image 322

C'est un jean qu'ils appellent jean à enfiler. Il faut une matière stretch, et je l'ai acheté pour ma fille, parce que ce concept-là lui conviendra mieux que "juste" un pantalon. Mais j'aime bien le rendu, cuisses ajustée puis jambes droites. J'aime aussi particulièrement la version pantacourt, ce type de vêtement m'ayant d'ailleurs pas mal manqué cet été.

 

Le pantalon 3 du Fashion Style n°7 :

image 334 

On a aussi l'effet cuisses ajustées mais cette-fois la jambe se resserre. Le pli et l'effet pont sont jolis. J'aime la tenue du mannequin dans son ensemble (juste pas de jaune pour moi), et j'avais tout de suite réussi à me projeter dans ce modèle de pantalon.

 

Le pantalon Madeleine de Ralph Pink Patterns :

image 323

Autant le pantalon Coco ne me convient pas du tout, autant le style du pantalon Madeleine me plaît vraiment bien. Le côté pantalon 3/4  n'y est pas pour rien, et j'aime aussi les poches à l'italienne. 

 

En voici maintenant deux pour lesquels j'ai plus de doutes, mais qui m'intéressent bien.

Le pantalon Chi-town Chinos d'Alina Designs

Je ne suis pas totalement sûre, pour l'esprit chino, mais il n'empêche que ma première impression était très positve. Je le trouve a priori équilibré et seyant. Et j'aime particulièrement aussi la version short de ce patron.

image 331

 

Le pantalon Embrun de Dessine-moi un patron 

image 332

Comme pour le précédent, première impression très positive. A tester avec précaution, parce qu'il faut à la fois que ce soit seyant, et le porter avec un haut bien adapté, je trouve, pour que ce soit joli. Mais j'aime bien l'effet pantalon à pont, les hanches ajustées et les coutures des devants.

 

Voici maintenant, tout de même, 3 patrons qui viennent de chez Burda.

 

Le pantalon Bella de burdastyle.com

image 327

On peut voir ce pantalon cousu plusieurs fois chez Saki, et j'aime bien sa taille haute, ses boutons, et le pendant avec les jambes larges. Mais je ne sais pas si je me sentirai vraiment bien dedans ! C'est un modèle que j'ai en tête depuis vraiment longtemps, sans avoir jamais décidé s'il valait la peine d'être tenté...

 

Le pantalon Nichola de burdastyle.com

image 326

Celui-ci aussi je l'ai repéré il y a longtemps, et sûrement un peu oublié. Hanches, serrées, jambes larges, jolis détails de ceinture. Mais les jambes larges ? Je ne sais pas si j'y reviens... Cela-dit, cousu soi-même, c'est différent !

Le pantalon 111 du Burda 09/2016

image 328

Tout de même un pantalon du magazine Burda Style, qui m'a intéressée assez récemment. Je crois qu'en fait il a tous les marqueurs d'un jegging de ma fille, que j'aime bien : poches zippées, couture devant, près du corps. Enfin, près du corps, ok, mais je l'imagine pour l'automne-hiver, avec des bottes.

 

Et voici encore 3 derniers patrons, que je qualifierai, par rapport aux autres, de différents :)

 

Le pantalon Jumpy de Ready to sew :

 image 329 image 330

Les versons de démonstration me plaisent vraiment bien, short ou pantalon. Le système de fermeture est plaisant, le rendu seyant, je crois que je l'imagine tout à fait en pantalon/short décontracté d'été. Et pour le coup, si je m'y étais mise plus tôt, je l'aurai peut-être cousu sans me poser de questions car il permet des variations de tour de taille, ce qui est agréable !

 

Le pantalon Nehalem de Sew House Seven.

image 333

Je crois que j'aime bien ce principe de fermeture de pantalon (pantalon de pêcheur Thaï). Sur les photos du mannequin, ce qui me plaît le plus c'est quand le modèle est associé à un débardeur, alors je suppose que si je me lançais, se serait en été. C'est une saison pendant laquelle je trouve plus facile d'adopter ce style-là !

 

Et enfin, le pantalon 27 du Patrones N°25

 image 335

Celui-ci est encore assez différent : je ne sais pas si on est dans la jupe-culotte ou dans le Palazzo, mais j'aime cet ampleur, le parement du bas des jambes, et je m'étais arrêtée un moment sur ce patron... sans jamais le coudre, comme d'autres choses, hein...

 

Voilà, il n'y a plus qu'à se décider ! Se décider pour un modèle, se décider à coudre dans ma taille ou à nager plus (ou pour commencer moins ambitieusement, à aller à la piscine sans oublier mon sac à la maison, oui oui, je l'ai fait cette semaine...) ; et aussi, se décider à remuscler ces fichus abdominaux-qui-se-sont-fait-la-malle-il-y-a-longtemps-parce-que-soi-disant-qu'il-fallait-laisser-la-place-à-autre-chose :)

Mais, pour terminer sur mon histoire de pantalon, je serai curieuse de savoir si vous avez un patron de pantalon préféré ! 

A la semaine prochaine !