Je n'étais pas trop sûre de faire un article ce week-end, mais finalement pour un petit article ça a été faisable. Par contre le suivant sera dans deux semaines au moins, pour cause de vacances scolaires, et surtout car un "mid-week" en amoureux se profile dans quelques jours (3 jours entiers, le truc qu'on n'a plus fait depuis qu'on est parents !!). Il paraît que notre couple aura 20 ans la semaine prochaine :) alors on s'est dit que c'est une bonne excuse pour une jolie escapade ! Mais revenons à la couture :)

Au printemps, j'avais validé une première version du pantalon Eleonore (voir ici). Comme je manque cruellement de pantalons, je regarde depuis les coupons qui me plaisent d'un autre oeil. Et il arrive que je les imagine en pantalon, pour l'instant en Eleonore d'ailleurs, à condition qu'ils soient un peu extensibles.

Et sans surprise finalement, même si je ne m'imaginais pas l'envisager si facilement, je me projette assez souvent dans un pantalon à fleurs. J'ai ce truc avec les motifs floraux qui me surprend encore parfois, tellement c'est ce vers quoi mon esprit se dirige. M'envelopper de jolies fleurs, ça me fait toujours rêver, allez savoir pourquoi ;) Alors finalement, avoir envie d'en mettre sur les jambes, c'était prévisible.

Cela dit aujourd'hui, ce ne sont pas des fleurs que vous verrez sur mes jambes, mais du feuillage ; c'est un tout petit peu moins mon obsession que les fleurs, mais quand même beaucoup plus que plein d'autres motifs :) En plus c'est à la mode, ce qui en fait n'est pas pour arranger mon portefeuille.

Je vous le montre, et j'en parle en détails ensuite :

DSC_0572

DSC_0573

DSC_0590

DSC_0585

DSC_0587

DSC_0583

DSC_0580

DSC_0577

Patrons : pantalon 3461 Eléonore de Jalie
Taille : U (les tailles chez Jalie sont des lettres)
Matériel : coton élasthanne (sergé) de chez Bleu des Vosges

- Pour des détails sur le modèle, je vous renvoie au premier article, ici

- Pour cette version, je suis partie sur la même taille que la première fois, en longueur capri à nouveau.

- J'ai vérifié l'élasticité de mon coupon. Il faut qu'elle soit de 20% pour ce patron, et celle du tissu était de quasiment 20%. Je n'ai pas comparé sur le coup avec le tissu de ma première version en noir. 

- Mal m'en a pris, forcément... On le voit sûrement sur les photos, je suis assez serrée dans le pantalon. Disons que je me tortille longuement pour rentrer dedans et que j'y pense à deux fois avant d'aller aux toilettes... Très clairement, c'est moins extensible que ma première version. Je suis retournée comparer (pour les besoins de l'article, le blog a souvent l'avantage de me faire aboutir ce genre de vérifications !), et évidemment, le tissu de mon premier test est nettement a une bien plus grande élasticité, hum...

- Du coup je l'ai bien moins porté que s'il m'était allé comme le premier. Je l'avais vite cousu avant notre départ en vacances de cet été, parce qu'étant donné son style, si je n'en profitais pas en vacances je limitais un peu sa durée annuelle d'utilisation (oui, je suis consciente que c'est... coloré, feuillu et tout ce qu'on voudra ! Monsieur trouve que ça me permet de me fondre dans la forêt ;) Je l'ai ensuite un peu remis quand même, mais pas tant que ça.

 

En conclusion : j'aime l'idée de ce pantalon, ses couleurs, ses motifs ; je le trouve joyeux. J'aime le porter, et je le fais comme sur les deux dernières photos, avec un débardeur blanc et retroussé. Mais, il n'est pas confortable. Ni pratique, et ni seyant en fait, puisqu'il est serré et que cela ceinture le ventre. J'ai dans l'idée de me le coudre à nouveau dans le même tissu, soit dans une taille au-dessus, soit dans un autre modèle n'ayant pas les mêmes besoins en élasticité ; ou au moins un modèle à braguette pour passer les hanches ! J'ai bien songé à modifier celui-ci, mais je n'ai pas de marge de manoeuvre. J'avais déjà gagné tout ce que je pouvais sur la marge de couture après le premier essayage.
Dorénavant, je serai bien plus vigilante sur l'élasticité !

Alors... bon week-end, et à bientôt !