Je crois que pour moi les années se partagent selon l'année scolaire... J'imagine que c'est lié à l'habitude de toute une vie ! J'aborde donc cette rentrée comme chaque rentrée, en tant qu'un "début". Et avec numéro 2 qui rentre au CP et numéro 3 qui rentre à l'école maternelle, on est dans le registre du commencement d'une nouvelle étape (que les principaux intéressés semblent franchir sans souci, et que je franchis pour ma part avec bien moins de difficultés que je ne le craignais... :) mais tout de même, où sont mes tout petits ???).

C'est donc reparti pour une nouvelle tranche de blog. J'aurai aimé revenir avec quelques changements, mais le temps du mois d'août est un temps au rythme décousu et je n'ai pas réussi à m'y mettre. Pour bloguer avec régularité j'ai besoin d'un rythme marqué par le travail, l'école, afin de délimiter des créneaux et de réserver assez de temps. Quand le rythme est absent, le temps ne se libère bizarrement pas tout seul :)

Mais nous sommes le mardi de la rentrée (plus le temps de finir l'article et de charger les photos UNE par UNE parce que par groupe ça ne fonctionnait pas...), et je retrouve mon clavier pour vous parler un peu de mes projets "Je couds ma garde-robe capsule 2017" de juillet et d'août. Je me tiens strictement à mon programme, selon ce que l'on sait de moi on pourra soit penser qu'il était bien adapté, soit que je suis tout à fait psycho-rigide. Je ne me prononcerai pas sur le sujet, mais si la vérité n'est pas ailleurs, elle est sûrement quelque part entre les deux...

Pour mémoire ou pour en savoir plus, voici les liens vers les différentes étapes de ce projet.

Article de présentation du projet : ici.

Les petits dessins sur Instagram : ici.

Projet de janvier (haut en jersey) : ici.

Projet de février (vêtement de nuit) : ici.

Un article préalable sur la lingerie : ici.

Projet de mars (soutien-gorge): ici.

Article sur les patrons de pantalon : ici.

Projet d'avril (pantalon) : ici.

Projet de mai (jupe) : ici.

Projet de juin (veste) : ici.

En juillet j'ai coché la catégorie 'short', et en août la catégorie 'haut chaîne et trame'. J'avais visé des projets estivaux, et qui correspondaient à des besoins, histoire de me motiver à les coudre à temps pour en profiter.

Question besoin, c'est en fait surtout le short qui était nécessaire. Mon short Châtaigne est un petit peu serré, un petit peu court, je ne le porte donc pas en continu tout l'été. L'autre short que je portais à rendu l'âme l'été dernier, et les autres devraient certainement quitter mes étagères tellement je les mets peu...

Il y a 3 ans, lorsque j'étais enceinte, et il y a 2 ans, lorsque je ne l'étais plus mais que les ceintures élastiques avaient encore leur intérêt, je portais souvent un short de grossesse que l'on m'avait prêté. J'aimais beaucoup son rendu, j'ai donc décalqué son patron. Enfin, pas moi, à vrai dire, je l'ai fait lors d'un cours de couture (pendant lequel je viens avec ma liste de questions et on y répond :)). La couturière m'a donc rajouté le patron d'une braguette, pour en faire un short qui ne soit plus de grossesse.

IMG_0145 (1)

DSC_1517

DSC_1515

DSC_1516

IMG_0141 (1)

IMG_0140 (1)

IMG_0146 (2)

Patron : copié sur un short de grossesse du commerce
Matériel : denim Bleu des Vosges
           intérieur des poches dans une chute de Liberty Fairford

Détails techniques :

A l'automne dernier, j'en ai fait une première version, pour voir ce qu'il y avait à modifier. J'en avais fait une toile portable, mais le bouton pression que j'avais posé n'a pas tenu très longtemps et depuis c'est beaucoup moins portable. Par rapport au short décalqué :

- j'ai dû élargir un peu sur les coutures de côté et de la fourche.
- En l'ayant porté quelques fois, j'avais aussi trouvé qu'il ne montait pas assez haut (on avait un effet taille basse sur les fesses), et
- Il y avait des plis qui se formaient aux poches avant.

- Il y avait un léger baillement au niveau du dos.

- J'avais positionné les poches du dos de travers, et trop bas. 

Pour les poches avant, je n'ai pas trouvé l'origine du problème, mais par contre j'ai rallongé le haut du short pour qu'il arrive plus près du nombril.

Pour la braguette, le patron avec sous-patte et sous-pont séparés que m'avait fait la couturière ne correspondait pas aux types de braguettes que j'avais déjà cousues. J'ai donc cherché d'autres techniques pour trouver celle dont j'avais besoin, même si les différentes techniques sont assez proches. J'ai trouvé mon bonheur chez Nicouline, ici, avec plusieurs explications pour les différents cas. Mon montage de braguette n'est pas parfait, ni sur la toile ni sur la définitive, ça doit se jouer sur une histoire de milieu devant parce que la partie supérieure ne reste pas bien à plat.

J'ai cousu cette version en jean en juillet : elle s'est avérée à nouveau un peu serrée, alors j'ai rajouté quelques millimètres aux côtés. Pour pallier au baillement du dos, j'avais prévu d'insérer un élastique au dos, pour plaquer la ceinture. J'aurai pu arrondir la forme de la ceinture, mais j'avais peur que ce ne soit pas suffisant, je n'avais pas envie de faire une autre toile, et le côté confort de l'élastique me paraissait intéressant. Je ne l'avais pas fait avant les photos, mais je vient de le faire, et c'est plutôt pas mal. Après, il reste bien sûr un léger effet ceinture elastiquée au dos mais a priori de la façon dont je le porte cela ne se verra pas.

J'ai rajouté des revers, comme sur mon short de grossesse, en utilisant ceux du patron Châtaigne (leur largeur en tout cas). Je les ai fait rectangulaires, mais j'aurai dû adapter leur forme pour qu'ils épousent celle des jambes du short. Je n'ai fixé ces revers que sur les coutures de côtés, mais il faudra certainement que je les couse à la main tout autour.
Concernant les poches du dos, j'ai fini par les laisser tomber au moment où j'allais les coudre. Il m'a semblé qu'avec mon empiècement dos, elle seraient toujours un peu trop bas, ce que je n'aime pas trop...

J'ai utilisé un denim de mon magasin local, dont l'envers rend tout à fait bien, j'ai donc fait le revers avec l'envers du tissu.

Au final, je suis très contente de ce short, mais j'ai tout de même quelques petits reproches à lui faire :

- Il se ramasse un peu sur lui-même à la hauteur des poches. Il se place sous mon petit ventre, alors que j'aimerai bien qu'il se plaque contre. Il faudrait peut-être que ce soit plus serré à ce niveau, mais j'ai peur que ce soit inconfortable. 

- Je parlais des revers, on devine un peu que le tissu se ramasse en-dessous d'eux : penser pour une prochaine fois à modifier leur forme.

- Les poches du dos me manquent, j'en aurai parfois besoin.

Mais je le disais, je l'aime beaucoup, et la première raison est celle pour laquelle j'ai décalqué le vêtement d'origine : il est confortable au niveau des cuisses. Elles sont bien emballées dedans, le short les serre et les couvre afin qu'elles ne frottent pas. Je me sens tenue et non exposée, ce qui fait un bon point pour ce vêtement. J'aurai certainement l'usage d'une version noire, mais je m'interroge tout de même sur le fait de récidiver avec le même modèle ou non. Je ne sais pas si les petits soucis que je rencontre peuvent être liés au fait que c'est un short de grossesse à la base, et que donc les détails sont prévus pour se mettre sous un ventre. Idéalement, je m'imagine patronner un short en gardant l'esprit et les jambes... mais c'est pour moi un énorme boulot alors ce n'est pas sûr que je tente de si tôt !

 

Passons maintenant au haut chaîne et trame. Vous verrez encore des photos du short car il est porté sur toutes les photos à venir.

Quand j'ai fait mon programme de couture pour le projet, je me suis dit que c'était l'occasion d'utiliser ce twill de soie doré que j'avais acheté sans projet précis (le genre de coupon qu'on n'a pas envie de laisser passer, mais pour lequel il faut chercher un projet adapté ! et faire un test, et en être sûre, etc. !). J'ai un peu cherché quel patron utiliser, en me restreigant à des coupes assez simples, avec du doré il ne faut pas en rajouter. J'avais gardé dans un coin de mon esprit le patron Ogden Cami de True Bias, dont j'avais vu de jolies versions de temps à autre (la version noire de présentation ici, mais il y avait aussi ici et ). 

Couper dans de la soie impliquait aussi de faire une toile, mais avec un débardeur et une coupe assez simple, je pouvais sans souci viser une toile portable. J'ai trouvé mon bonheur (ben tiens...) pendant les soldes, avec une viscose toute légère à imprimé libellules. Tellement légère d'ailleurs que j'ai pris de quoi la faire en double épaisseur. La couche du dessus est plus courte pour laisser apparaître celle du dessous.

IMG_0137 (1)

IMG_0121

IMG_0131

 

J'ai déjà dû l'évoquer un jour, il arrive qu'en auto-portrait l'auto-focus ne me trouve pas... C'est parfois assez galère, et du coup je me retrouve à avoir une photo comme je veux, mais floue, et à ne plus réussir à retrouver le même résultat par la suite...

IMG_0130

IMG_0143 (1)

IMG_0142 (1)

IMG_0144 (1)

IMG_0138 (1)

 

IMG_0139 (2)

IMG_0133

Il y avait du vent ce jour-là, donc certains plis apparaissent parfois sur le vêtement. 

IMG_0132

Patron : Ogden Cami de True Bias
Taille : 6-8-8
Matériel : viscose libellules, Bleu des Vosges.

Modifications et détails techniques :

- Je suis toujours sur 3 tailles pour les patrons : petite poitrine, taille plus large et hanches moyennes. Mais ici le vêtement n'est pas ajusté, je suis partie sur un mélange de 2 tailles, taille 6 pour le haut, et 8 à partir de la ligne de taille. C'est juste bien.

- La longueur de base des bretelles me convient bien sans que j'aie eu à reprendre quelque chose.

- Le décolleté est fini avec une parementure dans le patron ; pour faire mon vêtement en double j'ai remplacé la parementure par le patron principal. La couche extérieure est raccourcie de 2,5 cm et l'intérieure est rallongée de 2,5 cm.

- Concernant les finitions : les coutures de côtés sont cousues puis la couture est surjetée sans être ouverte. 

- Je n'ai pas fait les ourlets comme préconisé, j'ai préféré, avec ce tissu, faire de tout tout petits ourlets : j'ai fait une ligne de couture à 1 cm du bord, j'ai plié le long de cette couture (au fur et à mesure, sans repasser) et cousu à environ 3 mm pour plaquer ce premier repli. Puis j'ai coupé le tissu qui dépasait avec mes ciseaux à appliqué. Et enfin, toujours sans repasser, j'ai fait un dernier repli en suivant l'épaisseur du premier, et nouveau cousu à 3 mm. J'aime beaucoup ces petits ourlets, c'est très satisfaisant !

- Un petit mot aussi du décolleté du dos que je trouve très joli. Porté avec un soutien gorge à bretelles, cela reste assez discret (plus visible sur cette première version peut-être). Mais avec la parementure, on pourrait aussi ne rien mettre dessous à vrai dire.

Au final : on peut dire sans se tromper que ce haut a été un coup de coeur. Je l'ai porté à peine sorti de ma machine à coudre. J'aime sa légèreté, sa forme, les deux épaisseur, la couleur, le motif, les décolletés... Je me sens très bien dedans... C'était donc feu vert pour la version en soie dorée !

IMG_0139 (1)

IMG_0138

IMG_0137

IMG_0128 (1)

IMG_0134

IMG_0136

IMG_0129

IMG_0127 (1)

Patron : Ogden Cami de True Bias

Taille : 6-8-8
Matériel : twill de soie doré, Etoffe des héros

Pour celle-ci :

- même choix de taille 

- les coutures de côté sont ouvertes et surfilées séparément

- j'ai gardé la parementure prévue

- j'ai rallongé le patron de 1,5 cm (je mesure 1,70 m)

- j'ai pas mal réfléchi aux ourlets et aux bretelles, car ma soie est assez nerveuse. Je ne peux pas obtenir un repassage bien à plat, en tout cas pas si je respecte certaines précautions :) 
  Le bas de la parementure est donc juste surfilé, cela fait moins d'épaisseur. Pour l'ourlet extérieur, j'ai fait quelques tests et je suis partie sur un mini-ourlet comme la version aux libellules. Mais avec ce tissu cela rebique un tout petit peu, ce que je regrette... Cela dit, les autres finitions avaient aussi leurs défauts.
Pour les bretelles, j'ai testé en surpiquant les bords pour obtenir un effet plus plat, mais j'ai trouvé cela trop rigide au final et j'ai donc refait les bretelles en les laissant comme prévu.

- je ne l'ai pas dit plus haut, mais ce vêtement est relativement facile à coudre, si ce n'est une petite difficulté à mon goût pour insérer les bretelles avec précision. Sur la version à libellules j'ai notamment fait une petite erreur, que je n'ai pas vue en vérifiant pendant la couture. Une bretelle est donc un peu fragile, je devrai certainement la surpiquer pour solidifier. 

Conclusion : 

J'ai moins porté cette version dorée, parce que par nature elle est plus festive. Mais je l'aime aussi, elle habille bien un jean, et je l'ai portée avec ma veste de juin pour réchauffer les épaules. J'ai une petite préférence pour la légèreté de la version 1 (et l'effet 2 épaisseurs), et je regrette un peu cet ourlet qui rebique. Mais sinon c'est un joli doré dans lequel je me sens très bien ! Il m'en reste encore finalement, il faudra que je trouve un usage à mon reste de coupon...

 

Avec mon goût des imprimés, j'ai régulièrement un attrait marqué pour des coupes simples (même si par ailleurs j'aime beaucoup les coupes complexes). Ce patron rentre dans la catégorie de coupe simple et réussie que je peux associer à toutes sortes de tissus. Je n'ai cousu mes deux versions que mi-août, mais, avec le short, cela me laisse l'impression quand même d'avoir eu ma "tenue de l'été". L'année dernière c'était plutôt robe en jersey, cette fois c'est Ogden et short... Et à vrai dire, je viens d'en coudre une troisième version, je réfléchis à la quatrième, et j'ai un oeil sur un tissu qui en ferait bien une cinquième... La magie des coupes simples...

Je suis donc, toujours encore, ravie de suivre le projet de Clotilde, j'en retire à chaque fois de la satisfaction. Je vais maintenant aborder les 4 derniers mois, pour lesquels je ne sais pas si je serai à l'heure à chaque fois, car j'y ai regroupé des gros projets. 

En attendant, je vous dis au week-end prochain, avec je ne sais pas du tout quel thème, il faut que je fasse le tri dans mes idées !