Il m'aura fallu un peu de temps pour coudre à nouveau un modèle de mes livres Pattern magic... Mais il faut dire que cela se rapproche plus de la couture expérimentale que de la couture utilitaire, alors c'est moins évident de le mettre au programme, il faut jouer un peu plus des coudes à l'intérieur de sa (ma !) tête...

Et en effet, autant ma première expérience avec ces livres avait pour but d'être portable (voir la tenue ici), autant la robe que je vous présente aujourd'hui avait pour but d'être expérimentale. Je l'ai cousue pour voir ce que ça donnait, sachant qu'il se pouvait que je ne la porte ensuite pas.

Il s'agit cette fois d'une robe du livre Pattern Magic matières extensibles, qui est le troisième à être paru.

Petite remarque pour celles et ceux que ça pourrait intéresser, un autre volume est depuis paru qui me tente beaucoup aussi (il est intitulé Pattern Magic 3). J'attends depuis sa sortie une éventuelle traduction en français, puisque les trois que je possède ont été traduits. Mais je n'ai pas l'impression que cela vienne, je finirai sûrement par acheter la version en anglais.

   -> Pour en voir un aperçu, vous pouvez par exemple aller ici.

   -> Pour celles qui ne voient pas trop de quoi je parle, vous pouvez lire le début de l'article que je citais (celui-ci), où j'explique en quelques mots ce que sont ces livres.

   -> Pour voir une réalisation qui utilise ce livre, j'ai pour ma part beaucoup aimé la robe de Made by Meg, ici, d'autant qu'elle montre que ce qu'on peut au premier abord penser comme étant très excentrique peut en fait s'intégrer à un vêtement portable.

Et je reviens à ma robe d'aujourd'hui, du volume sur les matières extensible ; j'ai cousu la robe intitulée Mogura tataki. Le principe de la robe est qu'elle comporte, en plus des trous pour la tête et les bras, des trous au niveau de la taille dans lesquels on peut aussi passer les bras. C'est une robe en jersey, faite d'un devant et d'un dos, et dont la partie jupe est rectangulaire.

On peut la porter de trois façons :

- la tête et les bras à leur place, en version robe mi-longue, mais avec des trous sur les hanches ! Je crois que même si on n'est pas pudique, il faut nécessairement une sous-robe :)

- la tête à la place d'un bras, les bras dans les trous des hanches, en version robe courte/tunique avec du tissu qui se drape du côté de l'emmanchure non utilisée ; 

- la tête à sa place, les bras dans les trous des hanches, également en version robe courte/tunique mais avec du tissu qui se drape sur les deux épaules, là où les bras étaient dans la version 1.

Bon, je vous laisse vous faire une idée avec les photos, et puis je vous parle des détails ensuite :

VERSION 1

DSC_0956 (1)

DSC_0958

DSC_0969

DSC_0970

DSC_0961

 

VERSION 2

DSC_0964

DSC_0966

 

VERSION 3

IMG_0015

DSC_0965

DSC_0974

 

Le tout au format gif !

animated7258431

 

Patron : robe Mogura tataki du livre Pattern Magic matières extensibles
Taille : sur la base d'un devant en taille L
Matériel : jersey de viscose rouge.

 

- J'ai utilisé le patron de base fourni dans le livre en taille L, il me convenait pour la poitrine, et les modifications à appliquer à la base faisaient que seule la mesure de la poitrine allait jouer.

- J'ai ensuite appliqué les modifications indiquées sur les deux schémas du livre. Cela s'est bien passé, j'ai juste un peu douté de mon résultat pour l'ourverture des hanches (au final ça va, en tout cas avec ce jersey).

- J'ai choisi un jersey rouge, me disant que tant qu'à faire une robe un peu spéciale, je la voyais plutôt de couleur pétante. Et j'ai choisi un jersey de viscose, pour avoir la fluidité.

- La robe est composée de deux morceaux seulement, identiques pour le devant et le dos.

- J'ai un peu manqué de tissu, alors mon dos est fait en deux parties, mais ce n'est pas choquant (je trouve).

- J'ai assemblé la robe à la surjeteuse, surjeté les bords, et fait un ourlet simple en repliant ce surjet pour les finitions (bas de la robe, mais aussi les 5 ouvertures).

Au final :

- Question taille, rien à redire, ce n'est pas vraiment un vêtement ajusté :)

- Concernant le jersey : je ne sais pas ce que de l'extérieur, on voit vraiment sur les photos, mais moi je trouve que mon jersey est trop extensible et que c'est visible : surtout en version robe longue, la robe s'étire sous le poids du jersey. Je pense qu'à refaire je prendrai un jersey plus stable. Même si c'est vrai qu'il faut qu'il aie du mouvement...

- La robe en elle-même : cousue depuis janvier, je ne l'ai pas encore tellement portée. Elle est particulière, et pour le coup il faut assumer un peu plus que d'habitude. Au premier essayage j'ai d'ailleurs commencé par considérer que c'était vraiment uniquement expérimental. Cela dit : Monsieur valide et aime beaucoup. Les amis chez qui je l'ai portée étaient plus positifs que négatifs. Elle est vraiment agréable à porter. Je n'exclus pas de m'y habituer. Donc, elle a encore toutes ses chances :)

- L'encolure est dessinée montante ; je suis un peu hésitante là-dessus car je ne porte pas de col, ni de col montant ou quoi que ce soit qui engonce le cou. Je ne sais d'ailleurs pas trop pourquoi j'ai cette préférence-là. Donc cela me fait un peu bizarre. Mais je me demande quand même si ça ne participe pas à équilibrer un peu l'ensemble. En tout cas là aussi je lui laisse sa chance, je pourrai m'habituer.

- Ma version préférée est celle où je passe la tête à la place d'un bras. Il y a un côté qui se drape sur une épaule, et la robe est courte et dansante. C'est ce qui me plaît le plus visuellement et aussi au ressenti, à porter.

- Il faut aussi que je précise ce que je fais de ce pan qui se drape : on peu le laisser devant ou sur l'épaule, je préfère pour ma part le pousser vers l'arrière, pour qu'il se mette vers le dos. Je trouve cela plus léger visuellement. 

- Les épaules ne me paraissent pas assez dégagées, alors je pousse en général le tissu pour qu'elles le soient. Par contre il arrive qu'en me penchant la robe glisse un peu sur l'épaule et le haut du bras. Je me demande si dans un jersey qui se déforme moins cela pourrait être évité...

Voilà mes impressions, je serai curieuse de connaître les vôtres !

J'aimerai arriver à coudre de temps à autre un modèle de mes livres Pattern Magic ou bien encore Drape Drape (déjà testé ici). Le prochain que je voudrai encore coudre au courant de l'année sera a priori un modèle du premier volume Drape Drape, le numéro 14, pour lequel j'ai en stock un coton brodé qui devrait convenir...

IMG_7487

Je vous souhaite un bon week-end, et, le cas échéant, de belles fêtes...

 

Petit billet d'humeur... 

Je me demandais, ces derniers temps, ce qui faisait que mon émotion était moins grande aux différents événements des derniers temps... Est-ce une certaine indifférence liée à la quantité de victimes ? Une situation de risque permanent déjà intégrée ? Une répétition d'événements qui les fait passer dans la catégorie des habitudes ? Je n'ai pas de réponse claire, et comme pour tout, on peut supposer que les raisons sont multiples... Mais en y regardant de plus près, je crois voir aussi une technique d'auto-protection, qui garde à distance ce qui est en réalité difficile à supporter ; une technique de survie, aussi, qui fait s'adapter à une nouvelle situation contre laquelle on ne peut rien...

Je ne suis pas sereine quant au mois à venir... J'aimerai pourtant être confiante... J'aimerai aussi être quelqu'un qui trouve des mots pour convaincre, quelqu'un qui sait garder ses émotions à distance pour réagier avec pertinence aux propos d'un interlocuteur... J'aimerai.... enfin bref pour la partie positive je vous invite à retourner au début de l'article !