Lorsque j'étais étudiante, et que je rentrais chez mes parents le week-end, j'aimais partir me promener en montagne, toute seule. Je suppose que la forêt, la montagne me manquaient... Je partais pour une, deux ou trois heures avec l'embarras du choix pour la ballade puisque nous habitions un village entouré de montagnes (petit aperçu ici), et souvent accompagnée de mon appareil photo.

Un de mes petits plaisirs, était de chercher une clairière ou un endroit dégagé pour m'allonger dans l'herbe.
S'il y avait de la neige, je m'allongeais dans la neige, quand on est bien emmitouflé, c'est très agréable :)
Je restais là un moment, jusqu'à ce que mon programme ou l'heure me dicte de redescendre. J'aimais écouter le silence ou les bruits de la forêt, j'aimais respirer les odeurs, chaque saison ayant les siennes.

Avec le nombre croissant d'enfants, j'ai moins eu ou pris le temps pour ces ballades solitaires.
Mais du coup, en reprenant une activité physique en septembre, pour moitié composée de marche en forêt, j'ai retrouvé un plaisir mis de côté depuis un moment. Je ne dis pas non plus que je n'allais plus du tout me promener ! Mais une activité solitaire et régulière apporte autre chose. Et cette fois, c'est avec un smartphone que je pars en forêt, et j'ai découvert l'intérêt d'utiliser un téléphone pour faire des photographies. Le grand-angle qu'il apporte permet un résultat qui me convient bien, et je m'en donne à coeur joie :)

C'est d'ailleurs assez flagrant sur mon compte instagram ! Et encore je me retiens un peu... Je me demande même si ça n'aurait pas du sens de créer un compte dédié, où je me lâcherai sur les photos de forêt. Mais je ne suis pas décidée, on verra !

image 311

image 316

image 312

image 321

image 308

image 314

image 320

image 319

A bientôt !