La semaine dernière, je vous disais m'être cousue plusieurs robes en jersey cet été. Je vous en avais montré deux, voici aujourd'hui les autres. Je vais vous en montrer 4, mais en fait, les deux premières ont été cousues cet été, et les deux autres en septembre. Par ailleurs, la toute première est la toile portable et les 4 utilisent le même patron. Il s'agit de la robe Prilla de Ralph Pink

J'en profite pour m'étendre un peu au sujet de cette marque : je la connais depuis un moment, notamment par rapport à son choix de patrons de corset. Ils proposent depuis "longtemps" des patrons de vêtements, mais jusqu'à présent ceux-ci étaient illustrés uniquement par des dessins. Je n'avais jamais réussi à me projeter dans les modèles, ni à adhérer au style. Il y a quelques mois (ou un an, j'avoue que j'ai une notion du temps un peu bancale !), la marque a amélioré son site et la présentation des patrons, avec entre autres des photos sur mannequin (humain) de chaque modèle. J'ai été conquise par l'ensemble ! Bon, disons qu'au-delà du plaisir finalement récurrent de découvrir un ensemble de nouveautés, il y a de vraies qualités que je m'en vais vous conter (en totale subjectivité ;) ).

- Leurs photos ont un rendu très professionnel, ainsi que les vêtements cousus et les matières employées. Elles sont vraiment très alléchantes (et pas seulement dans la catégorie corset !) et j'avais pris plaisir à regarder en détail chaque modèle (même ceux qui allaient forcément me laisser de marbre).

- Les matières utilisées sont belles, et a priori difficiles à travailler. Cela vend sûrement un peu de rêve, alors que ce n'est pas à (ma) portée immédiate, mais cela a un côté stimulant, entre le "avec ce patron je pourrais potentiellement me coudre cela" et le "pourquoi pas tenter une telle matière après tout ?"

- Les fiches techniques sont vraiment très bien : elles sont composées de plusieurs parties, la première parle du style, de l'esprit du modèle. La deuxième fait la liste écrite des caractéristiques du vêtement, ce que je trouve très appréciable et pas toujours présent sur les patrons. Le matériel nécessaire est décrit, et la dernière partie des fiches techniques donne quelques conseils de couture selon son niveau, afin de choisir au mieux le tissu.

- Avec du recul, les patrons qui m'intéressent vraiment sont : les robes Siara, Tilli et peut-être Moda, le pantalon Madeleine, la combishort Florence et le Divina drapé. Les robes Ariani, Audrey ainsi que la combinaison Lux sont intéressante,  mais pas pour moi telles quelles.

- Leur choix de corsets est vraiment large, avec une gamme "moderne" et une gamme "historique", la première étant si je me souviens bien sensée être plus facile à coudre (il n'y a pas de busc à l'avant).

Bref, je suis plutôt fan, même si attention, à part la robe Prilla, je n'ai testé aucun autre patron, et je ne sais donc pas ce qu'il en est des instructions pour un vêtement complexe, ou du patronnage.

Concernant Prilla, les instruction étaient claires et satisfaisantes. Par contre j'ai eu quelques soucis pour imprimer les feuilles du patron pdf (les patrons sont proposés en pdf uniquement). Les repères d'assemblages étaient hors de ma limite d'impression, et du coup non visibles sur mes feuilles ; pour être sûre j'ai testé sur mes deux imprimantes (laser et jet d'encre), et je l'ai refait en préparant cet article, mais rien n'y fait, je suis obligée de faire une petite approximation en assemblant les feuilles. Pour un patron comme Prilla, ce n'était pas un souci majeur (jersey, jupe cercle), mais dans un vêtement plus compliqué cela pourrait faire des fautes de précision. Mes deux options pour un prochain patron sont de tester sur une imprimante autre que les miennes, et de poser la question directement par le formulaire de contact. Parce que ce serait dommage de ne pas pouvoir utiliser ces patrons !

Voilà donc mes impressions générales, et je vais maintenant me concentrer sur Prilla :)

Voici les deux premières que j'ai cousues ; la toute première est ma toile portable, j'ai utilisé un jersey vendu au coupon au marché au tissu du printemps. J'achète de temps à autre des coupons dans cette section pour les garder pour des tests, par rapport au prix bas, et parfois à la qualité... Celui-ci m'a tout de suite plu, forcément, il est fleuri. Et les éléments de contraste bleu, rouge et violet sont en général des choses qui me plaisent bien. cela dit, un imprimé comme cela peut être un peu chargé, alors je suis partie sur du sans manche, qui permet à la peau de faire contraste. 

image 246

image 247

image 248

image 249

image 250

 image 251

Patron : Prilla de Ralph Pink
Taille : 38 au buste, vers un équivalent 41 à la taille, longueur de la jupe 42
Matière : jersey de composition inconnue, marché au tissus de Strasbourg. 

- Ce modèle se coud bien, il n'y a pas à dire. C'est rapide et il n'y a que 3 pièces à manipuler. Mis à part les fronces tout se fait à la surjeteuse. 

- J'aime beaucoup le patron du haut : il est en fait en une seule pièce et la couture est au dos.

- Les marges de couture sont de 5mm, prévues pour une couture à la surjeteuse. Je pense que j'en prends plus de 5 quand j'utilise la mienne, et je me demande si je ne devrais pas monter d'une taille à cause de cela, je trouve qu'au bas des emmanchures je gagnerai à être plus couverte (légèrement !).

- Pour ce modèle, il fallait aussi vérifier que la couture de la taille tombait au bon endroit. J'avais mesuré sur la patron et sur moi pour me faire une idée, mais ça demandait à être vérifié. Sur cette version, j'étais satisfaite, la ligne de taille se détend un peu plus bas que ma taille, mais ça va.

- Ma plus grosse crainte en cousant ce modèle était la longueur : sur la photo, la dame a des jambes immenses, et porte la robe très courte avec un legging et des talons. Ce n'est a priori pas du tout mon truc, mais je trouvais le modèle vraiment joli et me sentais même prête à tester le legging si c'était mon destin... 

- Au final, ma première version était plutôt pas mal. Un peu courte, mais vraiment portable, en tout cas en été. J'ai tout de même choisi de rallonger la version suivante d'1 ou 2 centimètres.

Sur ce modèle, j'ai tout de suite apprécié :

  - la forme des encolures devant et dos ; 
  - les épaules assez dégagées ;
  - les bretelles fines ;
  - le fait que le haut soit doublé : c'est propre et cela donne de la tenue ;
  - la jupe cercle plus grande qu'un cercle simple : en fait la taille est plus grande que le tour de taille, et légèrement froncée, ce qui lui donne une belle ampleur et un effet jupe froncée, sans rajouter de volume aux hanches. Si vous êtes sages, un peu plus bas, je fais bouger la jupe pour vous donner une idée :) En bougeant, cette ampleur est assez agréable, on la sent en se déplaçant, je suppose que ça doit être joli. C'est exacerbé quand on tourne, la jupe monte à l'horizontale, et le plus est qu'elle continue de tourner lorsqu'on s'arrête. Cela est formidable pour bébé "toune, maman, toune !!", par contre, infaisable en société ;)

Mais sur ce modèle, je me suis aussi posée quelques questions techniques ; rien de problématique, car au final une fois les robes portées, je ne remarque pas ce qui posait problème, et les autres non plus à mon avis.
Mais ce sont quelques points que j'aurai aimé améliorer :

  - les bretelles sont cousues par l'intérieur, d'une manière où les 4 épaisseurs sont prises en même temps, ce qui fait une certaine épaisseur. J'ai eu du mal du coup à obtenir des bretelles sans à-coup sur la couture.
  - la couture du dos est cousue en dernier, et l'épaisseur à l'endroit où elle croise la couture de l'encolure dos est un peu gênante ; j'ai testé deux techniques, l'une moins disgracieuse que l'autre.
  - la partie doubleur rebique un peu, je ne me voyais pas sous-piquer dans le jersey. Il est donc mieux que la doublure soit dans le même tissu.
  - la jupe est froncée, mais juste un peu ; je trouve toujours plus difficile de maintenir les fronces en place quand elles sont peu fréquentes. Sur la première version, j'avais fait deux fils de fronce, mais le résultat était moyen. Sur les versions suivantes j'en ai utilisé un seul, que j'ai laissé dans le surjet. C'est plus régulier, mais je n'arrive pas à enlever le fil ; il se casse au fur et à mesure des utilisations. Je me dis du coup qu'un fil hydrosoluble pour froncer serait pas mal, à tester.

Pour ces petits points techniques, j'ai demandé conseil à la couturière chez qui je vais parfois prendre des cours. Elle m'a conseillé un autre montage, qui doit être le montage classique des robes sans manches, et qui devrait éviter mes problèmes d'épaisseur. Mais encore une fois, mes 4 robes ont quasiment les mêmes défauts, et à l'usage, pour quiconque se tient à une distance normale, c'est assez discret :)

Bon, voici la deuxième, celle que j'avais en tête avec ce patron : c'est un jersey de viscose à l'imprimé assez fort que j'ai choisi, bon, des fleurs, hein... J'y pensais au départ pour un débardeur, mais finalement, j'ai eu envie de la version robe. Dans mon idéal, j'y allais à fond avec des chaussures rouges et un rouge à lèvres bien rouge :)

image 252

image 253

image 258

Pour vous montrer qu'il est vraiment grand, le cercle !

image 254

image 255

Patron : Prilla de Ralph Pink
Taille : 38 au buste, vers un équivalent 41 à la taille, longueur de la jupe 42
Matière : jersey de viscose, Tissus du Chien Vert
Modifications : rallongée d'environ 1 cm.

- Bon, pas de raccord au dos, le haut est d'une seule pièce ! 

- Mes fronces sont plus régulières que sur la première version, et les surépaisseurs moins problématiques (bien qu'invisibles sur les photos).

Globalement, ce sont les même carctéristiques que la première, mais !!! Elle s'avère un peu plus courte quand même, bien que ce ne soit pas totalement flagrant sur les photos. Je le sens à l'usage quand je la porte, et aussi parce que la couture de la taille est bien plus haute que pour la première version. Et quand on fait un test pour valider une taille, c'est le genre de chose assez énervant !!!! Et donc ??? Le problème ??? Eh bien, élasticité différente, bien sûr !! J'aurai dû vérifier... Le premier jersey est très extensible dans les deux sens, celui avec les roses l'est moins sur le droit-fil... A la fin je vous ferai un petit indicatif des extensibilités de mes tissus, si un jour vous vous lancez dans ce modèle, vous pouvez imaginer les différents rendus.
En attendant, moi, je suis un peu fâchée, avec cette robe si courte ! En plus de la longueur, la proportion du haut, qui arrive presque au-dessus de ma taille, n'est pas tout à fait satisfaisante (pas flagrant sur les photos, un peu plus quand je suis en mouvement). Et à l'usage, la longueur c'est un peu embêtant. Quand je m'accroupis avec les enfants, ça passe, grâce à l'ampleur, mais dans les autres situations, je dois me concentrer :) Je réfléchis même à découdre, à refaire une partie buste plus longue, bref, on verra l'été prochain...
Cela dit, je pensais à une chose que je n'ai pas encore testée, c'est de la porter en version automne avec collant noir, bottes et gilet noir (le gilet noir passe-partout que je n'ai toujours pas cousu, enfin que j'ai cousu mais c'est un raté total...). A essayer...

Bon et sinon, il y a quelques petites choses en plus que j'aurai à redire (vous allez me dire : pourquoi chercher à redire tant que ça sur une robe basique comme ça ? Oui, mais c'est un peu comme la robe Sway, un basique qui me convient bien, qui sert de toile à des imprimés bien voyants, mais qui a de l'allure en uni, un basique qui se coud vite mais qui présente bien, qui se porte au quotidien mais peut être décliné pour des occasions. Bref, Prilla est un basique qui me parle, j'aimerai bien fignoler la chose !)
Où en suis-je...
Des choses à redire, que j'ai remarqué sur les photos, mais qui m'avaient jusque là échappées :

- le soutien-gorge dépasse parfois au dos ; c'est dommage, il faut peut-être des bretelles croisées, ou un soutien-gorge sans bretelles, ou un clip qui rapproche les bretelles au milieu du dos.

- le bas de la robe est inégal, sur la première version (et la suivante aussi). Je ne sais pas si la robe était mal mise, si c'est lié à la qualité du tissu, mais ma supposition est que la jupe s'est détendue dans le biais sur mes robes avec un tissu très extensible. Il faut donc que je vérifie sur le mannequin, et que je recoupe éventuellement, mais recouper sur la première, hum, ça va être court !!

- Et enfin, même remarque que sur ma robe de la semaine dernière, le bas de la jupe est à cru, et cela risque de mal vieillir. Je le remarque déjà sur la première robe, dont le tissu est de moins bonne qualité : le bord à cru est moins net après quelques lavages... La couturière m'a conseillé de thermocoller le bord, pour éviter cela, mais m'a dit que les autres solutions enlèveraient de la fluidité. En effet, les tests d'ourlets roulottés que j'ai fait ne sont pas très satisfaisant, c'est trop raide. Je n'ai pas encore décidé de me lancer dans le thermocollage, on verra... (et Sylvie, si tu me lis, je ferai peut-être des tests avec ta manière...)

 

Je suis manifestement d'humeur bavarde avec cette robe, alors, parlons 30 secondes chaussures ! J'ai mis la première robe dans ma valise cet été, et je l'ai portée avec mes sandales. Je les aime bien, c'est une sorte de croisement entre des tongs et des babouches, avec une jolie couleur et des brillants. Bon, les quelques photos que j'ai de l'ensemble me font penser que l'association est un échec total, soit que les chaussures aient en fait une drôle d'allure, soit que les deux ne font pas la paire, et en tout cas que cette robe appelle des talons. Je les ai par la suite toutes portées avec mes chaussures noires vues ci-dessus, qui ont de petits talons confortables. Je crois que le talon convient bien à la longueur courte de la robe, et sûrement au style aussi? J'avais bien envie de porter mes deux robes aussi avec mes escarpins rouges, sur les deux photos ci-dessous. Ce n'est pas trop mal, mais les chaussures sont plus habillées que les robes, assez typées été, alors cela fait un petit contraste. Mais on voit plutôt bien que les talons hauts, c'est adapté :)
Fin du paragraphe chaussures ! Enfin presque...

image 256

image 257

 

Bon, après avoir cousu deux versions flashy, je me suis dit que cette robe avait aussi un potentiel habillé, et que je tenterai bien une version aux genoux. Une robe noire me paraissant maintenant toujours une bonne façon de tester quelque chose, j'ai pris un jersey de viscose noir pour tenter une version élégante et plus longue. La difficulté étant de trouver un tissu dont la laize est assez grande. Parce que pour éviter de faire la jupe en plusieurs fois, si on veut rallonger, il faut de la place. Celui-ci a une laize de 150 cm, ce qui m'a permis de rallonger de 10 ou 12 cm. J'ai aussi vérifié l'élasticité, et comme elle était importante dans les deux sens, je n'ai pas modifié le patron ou changé de taille. 

image 259

image 260

image 259

image 260

image 261

image 262

image 263

image 264

Patron : Prilla de Ralph Pink
Taille : 38 au buste, vers un équivalent 41 à la taille, longueur de la jupe 42
Matière : jersey de viscose, Rijs textiles
Modifications : rallongée d'environ 10 cm.

Je l'aime vraiment bien. Elle est simple, mais peut être accessoirisée pour sortir. Elle est noire, passe-partout, la longueur au genou est confortable aussi, il faut le dire :)

Sur les photos, la ligne d'ourlet est irrégulière aussi, il faudra que je vérifie, comme je l'ai dit. La jupe parait aussi un peu froissée, ce qui n'est pas le cas sur la version suivante, ce doit être lié à la tenue du jersey.

Et enfin, la ligne de taille descend un peu plus bas que ma taille, à cause de l'extensibilité du tissu et du poids de la jupe. Je préferai que ce ne soit pas le cas, mais avec le noir, ça passe.

 

Et puis fin septembre, pour une occasion, je voulais une robe unie mais pas noire, alors hop, une numéro 4 a vu le jour. C'est aussi un jersey viscose, mais plus ferme, plus épais, doux et chiné, de chez Cousette. J'ai gardé le même patron que pour la noire, même s'il était un peu moins extensible.

image 265

image 266

image 267

image 268

image 269

Et puisque vous avez été sages (en tout cas patientes avec mon blabla :) ), voici deux petites photos qui vous donnent une idée du mouvement des robes. Je n'ai pas tourné comme les petites filles, mais juste donné un mouvement, les robes ne se font pas prier pour suivre ;)

image 272  image 274

 

Patron : Prilla de Ralph Pink
Taille : 38 au buste, vers un équivalent 41 à la taille, longueur de la jupe 42
Matière : jersey de viscose (intitulé jersey GONO figue chiné), Cousette
Modifications : rallongée d'environ 10 cm.

L'ayant cousue au début de l'automne, je l'ai aussi destinée à être portée avec collants, bottes et gilet. Tant qu'il a fait beau, je l'ai portée avec collant, gilet et les chaussures des photos, mais depuis qu'il fait froid, je ne l'ai pas mise avec des bottes. Elle a cependant un potentiel inter-saison intéressant, que je pense exploiter, d'autant plus que la matière est chaleureuse et douce.

Elle semble moins déformée sur le bas que la noire, à voir sur la durée puisqu'elle est moins utilisée pour l'instant, mais la matière est tout de même plus stable. J'ai bien sûr eu les mêmes questions de surépaisseur, j'imagine aussi les mêmes dépassement de soutien-gorge, mais tout de même la qualité de la matière fait qu'elle est agréable et simple à porter.

Et puis l'avantage de l'uni, pour moi qui aime tellement les imprimés, c'est de pouvoir porter plus facilement les sacs à motif, parce que le total look bariolé, cela pique un peu les yeux ! D'où la photo avec sac à main... :)

Comme dernier point technique, je vous donne une idée des pourcentages (approximatifs) d'élasticité des différents jersey, dans le sens "horizontal" et "vertical". Ils peuvent tous convenir, mais le bon choix de taille ne sera pas le même en fonction des pourcentages. 

Robe 1 :
   * horizontal : 40%
   * vertical : 40% ou un peu plus
Robe 2 :
   * horizontal : 40%
   * vertical : 20%
Robe 3 :
   * horizontal : 60%
   * vertical :60%
Robe 4 :
   * horizontal : 50%
   * vertical : 20%

image 270
Et pour que vous ne pensiez pas que je vous fait toujours la tête, je vous laisse sur 2 esquisses de sourire, je tente le coup de temps à autre mais je suis rarement satisfaite !

image 271

On se dirige ici petit à petit vers un article par semaine, peut-être pas pour la prochaine fois, mais je crois que c'est ma future tendance :) Le week-end, encore, samedi ou dimanche, selon les cas, et parfois avec deux quand même quand c'est plus rapide à préparer ! 
Tout cela pour vous dire, à la semaine prochaine !