Isabelle du blog Lathelize avait fait toute une série intitulée "A l'épreuve du quotidien", où elle revenait sur des vêtements déjà cousus. J'avais trouvé cela intéressant, parce que cela amenait à se demander si les choix faits au moment de la couture était les bons (en terme de style, de matières, de finition). J'avais depuis un moment envie de tenter une démarche similaire, au moins un temps sur une partie de mes vêtements.

En analysant la qualité de mes choix, je n'exclus pas d'être en contradiction avec moi-même, par contre :)
En effet, j'ai déjà écrit ici quelque part (un jour, je ne sais plus où !) que ce que j'aimais dans la couture, c'était de pouvoir coudre des vêtements dont je n'étais pas sûre qu'ils soient mon style, mais que je trouvais intéressants. Bref, je disais que je ne cherchais pas toujours à coudre utile, mais parfois aussi à coudre quelque chose parce que ça m'intéressait, pour le plaisir de l'avoir accompli, je pense. 

Je ne peux pas dire que j'ai totalement changé, mais au fil du temps, cela a quand même évolué. Plusieurs facteurs ont dû jouer, je crois : d'une part, ma collection de patrons s'est étoffée, et lorsque quelque chose m'intéresse, je suis plus à même de prendre du recul et de me rendre compte si le modèle m'intéresse durablement, ou si, par rapport à tous les modèles déjà remarqués/prévus, il ne fait pas le poids. Ensuite, mon envie a dû bouger un peu : je cherche beaucoup à faire que ce qui me fait envie (patron, tissu) puisse être porté au quotidien, et ce, même si le patron est original/habillé ou si le tissu est chargé. 
Il doit y avoir d'autres raisons, comme par exemple le fait que je suis plus embêtée quand je couds quelque chose qui ne me correspond finalement pas. Ou plutôt devrais-je dire que je cherche à/j'ai besoin de coudre des vêtements qui soient "moi". Tout en arrivant en mes fin quand un patron ou un tissu m'intéresse !
Et puis, pour finir, les projets s'accumulant, j'ai toujours en stock quelque chose à coudre qui m'intéresse et qui est portable ; j'ai donc moins de raisons de me risquer dans des projets qui ne font que m'intéresser :)

Tout cela pour revenir aux vêtements que je porte actuellement, ou non. Je ferai donc de temps à autre un Retour sur... afin de voir si je porte vraiment, ou encore, mes vêtements fait-main, et quelles sont leurs qualités et leurs défauts, à l'usage !

Pour préparer cet article, j'ai donc repris, chronologiquement, les vêtements que je vous ai présentés sur le blog. Chronologiquement, ma première jupe est une jupe noire que je ne vous présenterai pas parce que je ne l'ai plus portée depuis (matière, taille...). Je la considère donc comme une toile. Cette toile ma servi pour coudre la jupe du baptême de la Poulette, au tout tout début de mon aventure-couture. Je l'ai cousue avec une veste, vous pouvez revoir l'article ici.

Pour l'occasion, j'ai repris quelques photos de cette jupe, et de la veste, portées cette fois, eh oui, de l'eau a coulé sous les ponts !

image 113

image 114

image 112

image 111

image 116

image 115

Patrons : Jupe Philadelphie et Veste Victoria Street de C'est Dimanche  (devenu Nun Studio).
Taille : 38 pour la jupe, 40 pour la veste.
Matériel : Liberty Mitsi pour la jupe et lin blanc pour la veste.

Je porte la jupe assez régulièrement en été (à l'exception de ma dernière grossesse, et peut-être de l'été qui a suivi :) ) Je la porte avec un débardeur noir ou un haut blanc (j'en ai peu, cela dit, et celui des photos ne vous a pas encore été présenté). Je l'aime bien parce que :
- j'aime ce Liberty ;
- elle n'est pas trop ample et donc ne se soulève pas avec le vent ;
- elle est légère, très bien pour l'été.

Son défaut principal, c'est la taille de l'empiècement du haut. J'ai toujours porté mon haut par-dessus la jupe, ce qui fait que toute cette hauteur de ceinture est un peu inutile. Et aussi inesthétique, à mon goût, finalement je n'aime pas quand toute la jupe est visible. Qui plus est, depuis n°3, je n'ai plus le même tour de nombril (mais si, ça existe, c'est cette zone juste un peu en-dessous de la taille qui s'épanouit confortablement autour du nombril ;) ) : la jupe me va encore, mais se pose du coup plus haut sur mes hanches, le haut de la jupe montant vraiment trop haut à mon goût.

Concernant la veste : soyons clairs, je ne l'ai plus reportée depuis le baptême (4 ans donc...). Mais en faisant les photos, je lui ai quand même trouvé un point positif : en regardant l'avant la coupe reste intéressante.

Quant aux points négatifs :
- c'était ma première veste, et dans du lin... je pense que la découpe a été approximative !
- et je me souviens avoir eu des difficultés pour le montage des manches, qui sont, on le voit, assez mal montées...
- les épaules tombent un peu bas, mais je ne sais du coup pas juger si c'est de ma faute ou non.
- Bref, cette veste est vraiment mal cousue, mais peut-être que le patron mérite une deuxième chance...

Voilà, j'espère que cette série d'article aura aussi un intérêt pour vous !

Et dans tous les cas, je vous dit à demain, avec au minimum les résultats du jeu, et un article si j'y arrive :)